Qui est Jésus pour moi ?

Publié le par Christophe Delaigue

Qui est Jésus pour moi ?

Je fais partie d'une équipe qui est en train de monter un parcours de formation, dans le diocèse, sur ce qu'on pourrait appeler "les Essentiels de la foi". Et j'ai proposé l'autre jour qu'on prenne quelques minutes, chacun, pour jeter sur le papier ce qu'on dirait spontanément de Jésus, notre foi (pas un discours théologique juste ce que nous voudrions en dire comme ça vient.

Je me suis prêté ce matin à l'exercice et je vous partage ce que tout simplement j'ai jeté sur le papier, sans prétention à dire des choses extraordinaires (au contraire !) ni que ce soit le "tout" de ma foi ou de la foi de l'Eglise. Non, juste quelques lignes comme elles viennent !

Qui est Jésus pour moi ?

Le marcheur d’Emmaüs ! C’est vraiment le Christ ressuscité, cet ami de l’icône de Taizé qui est là à mes côtés. Le Christ du lavement des pieds aussi...

Mais s’il est pour moi le Christ ressuscité, il est d’abord le visage du Père, le visage de ce Dieu qui pourrait n’être qu’une idée, une sorte d’entité spirituelle je ne sais où, qui plane. Pour moi Jésus c’est vraiment quelqu’un qui a vécu, quelqu’un qui a été un maître de sagesse d’abord et avant tout, un rabbi, quelqu’un qui était quelqu’un de normal vivant sa foi et annonçant en paroles et en actes celle-ci, nous faisant découvrir que Dieu est un Dieu qui aime et qui veut nous sauver, un Dieu qui nous appelle concrètement dans notre vie de chaque jour à vivre ce que nous croyons être une Bonne Nouvelle – l’Evangile –, un Dieu qui a besoin de nous pour être présent au monde et être rendu présent, un Dieu qui nous promet la victoire de la vie et de l’amour dans le don de soi sur tout mal et toute mort, ce dont il nous arrive de faire très concrètement l’expérience !

Et c’est parce que Jésus est maître de sagesse et ce croyant en actes que je crois en cette promesse de résurrection qu’il annonce et qu’il incarne. Et c’est parce que des disciples ont vécu cette expérience étonnante qui s’est transmise jusqu’à nous et qui a été le moteur de vie de tant de chrétiens au cours des âges que je veux bien y croire et croire en lui.

Il est cette présence que je pressens et ressens à mes côtés. Cette présence qui a été salutaire pour moi et sur laquelle je m’appuie, j’essaye, jour après jour. Peut-être est-ce l’Esprit Saint, son Esprit, qu’il promet à qui le demandera ? En tout cas il est là, je le crois. Je veux donc bien le suivre et l’annoncer.

Et vous, que diriez vous, avec vos mots à vous ?

Publié dans Méditations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :