La stratégie Ender

Publié le par Christophe Delaigue

La stratégie Ender

Le film, avouons-le, n'est pas très bon (même s'il y a Harrisson Ford). De la science-fiction classique : des extra-terrestres qui foutent le bazar dans le monde, les humains qui vont être exterminés mais qui veulent se défendre et qui, forcément, vont gagner. Le combat du bien contre le mal, dans un film très américain.

Rien de très intéressant donc.

Sauf qu'il y a Ender. Ce jeune garçon sélectionné pour sauver le monde (eh oui !) ; le problème c'est qu'il pense et qu'il a des sentiments !

En fait tout l'intérêt du film est là. Je crois... Et c'est bien vu (c'est pas mal). Un film qui pose cette question tellement importante : la fin justifie-t-elle les moyens ? Pour Ender, c'est sûr que non. Il n'aurait sans doute pas fait ce qui fait de lui un héros si on lui avait dit la vérité. Sa stratégie fut superbe, mais il pensait que c'était un jeu, un entraînement (en anglais le titre du film est d'ailleurs Ender's game). La stratégie de ses supérieures fut géniale mais perverse. Ils se sont servis de lui.

Mais Ender a un coeur. Cela appellera peut-être une suite (ils savent y faire ces américains ; mais pas sûr qu'une suite soit intéressante... on verra !) ... ?

Pour voir la bande annonce... C'est ici...

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :