Quand la fragilité change tout

Publié le par Christophe Delaigue

Quand la fragilité change tout

Pour vous dire vrai, je n'aimais pas ce titre... J'y entendais (je ne sais pas pourquoi) quelque chose de positif, comme si on nous disait : c'est bien nos fragilités, ça change des trucs en nos vies qui sont positifs, ça permet des choses. Cool, je souffre ?! Non !! C'est insupportable d'entendre cela !

Sauf que... la fragilité, quand elle se manifeste dans notre vie comme épreuve, souffrance, maladie... quand elle fait irruption dans notre vie, parfois avec violence, parfois de façon plus insidieuse, de fait ça vient tout chambouler, bouleverser, perturber...

Les témoignages rassemblés dans les actes de ce colloque organisé par l'Arche de Jean Vanier à Nantes en 2012 le disent tous ! Oui, la fragilité vient changer quelque chose, vient bouleverser le quotidien et notre façon d'appréhender le sens de notre vie.

Et la fragilité acceptée, consentie, reconnue, accompagnée grâce à d'autres (je ne sais comment dire pour approcher ce mystère) pourrait même devenir un chemin de vie. Peut devenir chemin de vie...

Dans ces pages fort intéressantes, même si les genres sont très différents entre témoignages et contributions plus psychologiques et même socio-économiques... !), on lira avec grand intérêt l'avant-propos de Bernard Bresson qui donne bien les axes et l'intérêt de ce livre ; on lira également avec bonheur les pages conclusives de Jean Vanier, à la fois si simple, si profond et spirituel, lumineux même...

Quand la fragilité change tout, Albin Michel, novembre 2013, 200 pages (14 €).

Contributions de Stéphanie Biard-Allenou, Bernard Bresson, Emmanuel Faber, Jean-Baptiste Hibon, Anne-Dauphine Julliand, Jacques Lecomte, Wilfrid Martineau, Philippe Pozzo di Borgo, Jacques Ricco, Jean-Eudes Tesson et Jean Vanier.