Trevanian - La sanction

Publié le par Christophe Delaigue

Si vous aimez les polars et l'escalade, alors c'est vraiment pour vous ! Si vous préférez très largement les polars seuls, alors vous aurez le droit de lire en diagonale quelques nombreuses pages plus réservées aux amoureux de la grimpette de haute voltige ! Si vous n'aimez que l'escalade et peu les polars, mieux vaut s'abstenir. Personnellement je suis franchement dans la deuxième catégorie, ce qui rendit la lecture un peu longue par moments, mais je ne regrette pas d'avoir été jusqu'au bout... c'est même une certaine forme de victoire, comme une ascension impossible réalisée !

Jonathan Hemblock est professeur d'art et alpiniste mais tout cela cache un tueur spécialiste des "sanctions" à savoir l'assassinat d'agents ennemis pour le compte d'une organisation secrète. La mission qu'il reçoit va le conduire au bout d'une corde, le long d'une parois rocheuse, sans savoir qui est sa cible si ce n'est qu'elle va s'en prendre à lui. L'histoire qui le mène là est bien menée, comme son dénouement. Le suspens est là, l'intrigue aussi, sans oublier pas mal d'humour et des personnages intéressants dans la façon dont ils sont traités. J'aurais donc eu tord de ne pas persévérer dans l'ascension et de rebrousser chemin !

On ne sait pas grand chose, semble-t-il, de l'auteur de ces pages, si ce n'est qu'il est probablement mort en 2005 dans le Pays basque où il habitait et qu'il est américain. On lui doit un certain nombre de romans policiers, dont d'autres volumes suivent celui-là.

Pour ceux qui préfèreraient très largement le cinéma à la lecture, Clint Eastwood a porté cette histoire au cinéma en 1975. Avis aux amateurs.

Trevanian, La Sanction, Editions Gallmeister, coll. Totem - une autre littérature américaine, 2010 (1972), 340 pages (petit format / 9,70 €).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :