La maison atlantique

Publié le par Christophe Delaigue

La maison atlantique

Ce dernier roman de Philippe Besson pourrait avoir comme sous-titre : "Histoire d'un fait divers". Ou, si c'était un téléfilm français : "Passion mortelle"...

C'est un petit roman sans prétention ou plutôt sans grande originalité, mais c'est plaisant ; ça se lit bien, en courts chapitres bien menés ; et pas sûr qu'on aurait pu deviner en soi cette finale là. Ceci dit, je ne peux dire plus de cette histoire sans très vite révéler, justement, la chute. Car en fait, avouons-le, il ne se passe au final pas grand chose au fil des pages, si ce n'est l'autre histoire du roman, plus subtile sans doute, celle du rapport entre le narrateur et son père...

Un p'tit roman qui se lit bien. Pas désagréable, donc.

Philippe Besson, La maison atlantique, Julliard, janvier 2014, 217 pages (19 €).

Pour en savoir plus... [Ph. B. : "Je voulais écrire un p'tit roman, désinvolte, léger et cruel"...]

Publié dans Romans et récits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :