Un concile de l'Eglise orthodoxe ?

Publié le par Christophe Delaigue

Un concile de l'Eglise orthodoxe ?

Le concile Vatican II a été un évènement ecclésial d'importance pour l'Eglise catholique romaine, il y a 50 ans maintenant. On ne le redira jamais assez. Et c'est par ce concile que l'Eglise catholique est entrée officiellement et pleinement dans le dialogue oecuménique. Parmi les actes posés, en parallèle des textes votés, on se souviendra par exemple de la visite de Paul VI et Athénagoras à Jérusalem puis de la levée réciproque des excommunications entre Rome et Constantinople.

L'Eglise orthodoxe avec laquelle nous dialoguons depuis ces évènements est une Eglise composée de plusieurs Eglises patriarcales en communion dont les deux plus emblématiques sont l'Eglise orthodoxe grecque (Patriarcat de Constantinople), dont le primat assure un ministère de communion au sein de l'Orthodoxie, et l'Eglise orthodoxe de Moscou et de toute la Russie, la plus importante en nombre de fidèles. On compte également 13 autres Eglises dites orthodoxes.

Depuis de nombreuses années maintenant un concile de ces Eglises orthodoxes est en préparation, un concile panorthodoxe, un concile de l'Eglise orthodoxe, un concile aux enjeux nombreux et parfois complexes. Pour qui peut suivre l'actualité oecuménique, un rendez-vous important a été annoncé il y a quelques semaines par le patriarche Bartholoméos 1er, archevêque de Constantinople et "patriarche oecuménique" : une rencontre de tous les primats de chacune des 15 Eglises, en vue de la réunion de ce concile (qui se fait attendre et dont certains doutent parfois qu'il pourrait se tenir).

C'est dans ce contexte là que vient de sortir il y a quelques semaines un volume de contributions sur les enjeux de ce concile et les sujets à l'ordre du jour. Ce volume publié par la revue Contacts contient les actes d'un colloque organisé en novembre 2012 à l'Institut St Serge avec le Centre oecuménique de l'Université catholique de Leuven, en partenariat avec le Collège des Bernardins.

Ce volume nous offre des contributions fort intéressantes qui aident à comprendre les questions qui traversent aujourd'hui l'Orthodoxie et par là-même non seulement les débats interne à ce monde là mais aussi les sujets de dialogue et de questionnement réciproque qui se posent entre l'Eglise orthodoxe et l'Eglise catholique romaine. Une question notamment nous sépare encore et donne matière à débat, celle d'un ministère de communion dans l'Eglise et donc entre les Eglises, la question de la primauté de l'évêque de Rome et celle d'une collégialité effective au service de la communion.

Les différentes contributions de ce volume nous permettent d'entrer dans ces débats, par des contributions plutôt accessibles pour la plupart, grâce à des contributeurs reconnus et spécialistes de ces questions.

Contacts, revue française de l'orthodoxie, Comprendre les enjeux du prochain concile de l'Eglise orthodoxe, n°243, juillet-septembre 2013, LXVème année, p.297-640 (16 €, frais de port non inclus).

Pour qui veut approfondir l'histoire du dialogue entre l'Eglise catholique romaine et l'Eglise orthodoxe, je ne saurais que recommander le livre intéressant et plutôt accessible, je crois, du frère Patrice Mahieu, au Cerf : Paul VI et les orthodoxes. C'est une porte d'entrée...

Publié dans Théologie, Oecuménisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :