La réception de Vatican II et les Eglises

Publié le par Christophe Delaigue

La réception de Vatican II et les Eglises

En mars 2012 s'était tenu à Paris, à l'Institut Supérieur des Etudes Oecuméniques (ISEO), un colloque passionnant sur la réception du concile Vatican II du point de vue des "effets" pour les différentes Eglises et notamment des appels que ce concile, de l'Eglise catholique, peut être ou provoquer aujourd'hui pour les autres Eglises et pour le dialogue oecuménique.

On attendait avec une certaine impatience la publication des actes de ce colloque tant les interventions furent intéressantes pour une majorité d'entre elles. Signalons par exemple celle de Mgr David Hamid, évêque anglican, celle d'Elisabeth Parmentier, pasteur luthérienne, celle de Mgr Gabriel de Comane alors évêque pour les orthodoxes russes du patriarcat de Constantinople en Europe (depuis décédé et qui témoignait alors avoir quitté l'Eglise catholique à cause des questions liturgiques et notamment de langue et qui aujourd'hui - en tout cas à ce moment là - essayait de faire comprendre à ses fidèles et les communautés qui lui étaient confiées combien il devenait important en terme d'évangélisation de traduire la liturgie orthodoxe du slavon aux langues vernaculaires, en Europe) - son successeur comme évêque pour les orthodoxes russes du patriarcat de Constantinople en l'Europe, Job Getcha, était intervenu lui aussi, au titre du cours qu'il donnait à l'époque en liturgie "comparée", à l'ISEO.

Parmi les contributions importantes, rappelons aussi celle de Mgr Rouet ainsi que la conférence magistrale de Bernard Sesboüé, sur la réception ; l'intervention, également, de Laurent Villemin sur les différentes ecclésiologies qui traversent les textes du concile Vatican II. Signalons enfin la contribution particulièrement marquante pour beaucoup qu'avait été celle de Calin Saplacan, Grec-catholique roumain, sur le concept de "frontière" à partir duquel il avait parlé de la réception de Vatican II au titre des Eglises uniates, pour elles et quant à elles.

Vous l'aurez compris dans ces quelques lignes, ce colloque fut riche et passionnant, même si telle ou telle intervention de départ, plutôt de l'ordre du témoignage, fut moins percutante. Les actes aujourd'hui publiés sont donc d'un grand intérêt à l'heure où nous célébrons au cours de ces années les 50 ans du concile Vatican II et notamment, en novembre prochain, les 50 ans du décret sur l'oecuménisme et donc de l'entrée officielle de l'Eglise catholique dans le mouvement et la recherche oecuméniques.

La réception de Vatican II. En 50 ans, quels effets pour les Eglises ? sous la direction de Jacques-Noël Pérès, DDB, coll. "Théologie à l'Université", 345 pages, janvier 2014 (29 €).

Publié dans Théologie, Oecuménisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :