Paroles de Dieu, Parole de Vie ?

Publié le par Christophe Delaigue

Dans l'évangile de ce jour (Jn 8,51-59), Jésus nous dit : "si quelqu'un reste fidèle à ma Parole, il ne verra jamais la mort".

Mais de quelle mort s'agit-il ? Car, de fait, comme le lui répondent les Juifs à qui il s'adresse, Abraham comme les prophètes sont bien morts ! Et d'ailleurs, pourrions-nous répondre aussi, Jésus lui même va mourir ! Alors de quelle mort s'agit-il ? La mort comme fin de tout, la mort comme fin de la vie, de toute vie... Mais avec Jésus, la mort devient passage, de la vie à la Vie. Et de fait, avec lui, nous ne vivrons pas la mort comme la fin de toute vie. Voilà la promesse, la promesse de vie qu'il nous fait et qu'il a lui-même vécu, comme nous allons le célébrer ces jours.

L'appel est donc, si nous voulons Vivre, à vivre avec Jésus. Car, comme dit Paul dans sa lettre aux Romains, si nous mourons avec lui avec lui nous vivrons, si nous souffrons avec lui avec lui nous règnerons. C'est-à-dire : si nous vivons avec lui tout ce que la vie nous donne à vivre, tout ce que la vie nous donne à traverser, avec lui nous Vivrons de cette Vie promise et même déjà commencée.

L'appel à vivre avec Jésus, donc. Et pour cela, à rester fidèle à sa Parole. C'est-à-dire à son message qui est paroles de vie, mais plus largement à lui-même que ces paroles révèlent, Lui qui est la Parole de Dieu, Lui par qui Dieu nous parle.

Pour rester fidèle, déjà l'entendre cette Parole. Et pour l'entendre, l'écouter, l'écouter vraiment : qu'est-ce que Tu me dis aujourd'hui dans ces mots, par cette Parole ? Ecouter et mettre en pratique dira Jésus. Mais pour cela, l'écouter et l'entendre en nous, la laisser résonner en nous et façonner notre coeur, notre vie. C'est bien le sens des trois croix que nous faisons sur notre coeur au début de l'Evangile : donne-moi d'entendre ta Parole pour que je puisse l'annoncer et qu'elle transforme mon coeur.

Comment donner à la Parole de me façonner, petit à petit ? En l'écoutant vraiment, notamment en la partageant avec d'autres pour m'aider à entendre les appels qui m'y sont adressés (par exemple avec les Fraternités locales !) ; mais aussi, déjà, à la messe, me demander après chaque lecture ou à la fin de la liturgie de la Parole : quels mots vais-je garder aujourd'hui, quelle Parole me frappe ou me touche qui va habiter ma journée ? Et ces mots, cette phrase, cette Parole de Vie, tout simplement me le répéter tout au long de la journée, comme un leitmotiv, comme une prière en moi, comme quelque chose que je ne veux pas oublier. Me le répéter pour que ça m'habite et que petit à petit la Parole de Dieu me façonne, ma transformer, m'aide à vivre ma foi et vivre avec Jésus.

Oui, la voilà la Bonne Nouvelle de ce jour : "si quelqu'un reste fidèle à ma Parole, il ne verra jamais la mort".

Publié dans Méditations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :