La chambre bleue

Publié le par Christophe Delaigue

La chambre bleue

Librement et bien inspiré d'un roman de Georges Siménon, cela donne un bon film policier. Réalisé par Mathieu Amalric, et avec lui dans un des rôles principaux, cela nous donne aussi (comme toujours avec lui), un film psychologique avec son suspens caractéristique. Le tout mélangé, vous imaginez ! C'est un bon film, à l'ambiance assez particulière... !

L'histoire pourrait paraître simple : une passion amoureuse ; Julien et Esther sa maîtresse. Son mari à elle... Sa femme à lui et sa fille... Que va-t-il se passer ? Ou plutôt : que s'est-il passé ? Et même : que s'est-il réellement passé ?

La mort rôde, on le sent très vite. Elle est là, elle a déjà sévi. Qui ? On l'apprendra assez tôt. Quel en est l'auteur ? Le suspens sera total, jusqu'au bout...

Vous rajoutez une pointe de harcèlement (quand je dis une pointe, je devrais écrire : une dose) ; vous mélangez avec son incapacité à lui à choisir vraiment ce qu'il va faire et cette sorte de résignation inconsciente à subir, ce que de toute façon le procès entraîne...

Un bon Mathieu Amalric, vraiment, bien tendu, bien prenant, un peu "tordu" (psychologiquement, comme souvent avec lui). Le tout servi par une très belle bande son qui en ajoute au suspens...

Pour un avant goût, la bande annonce, par ici...

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :