Résister et oser l'espérance

Publié le par Christophe Delaigue

Résister et oser l'espérance

Ce livre est une petite perle de sagesse. Vraiment. Et pourtant, son titre ne me donnait pas envie ! "Oser l'espérance", ok, ça me parlait, même si spontanément je trouve l'expression un peu étonnante. "Résister" ? Là j'avais plus de mal, une sorte de "bof" intérieur parce que je me disais : encore un Indignez-vous à la Stéphane Hessel, un truc à la mode (même si c'est sans doute important ce qui était dit) ; pourquoi pas, mais bof... En plus, résister à quoi ? C'est là que ça devient intéressant...

J'avais remarqué ce livre car j'aime beaucoup son auteur, Michel Rondet, un vieux sage jésuite grenoblois, un vrai, théologien et maître spirituel reconnu. Mais j'avais peur qu'il appelle à une forme de résistance dans l'Eglise pour des combats de son époque à lui, d'un monde qui n'est plus tout à fait le nôtre... Un livre de "vieux" (que Michel m'excuse, vraiment) ? Mais voilà : une bonne amie qui est aussi une aînée dans la foi et dans la vie et avec qui j'aime beaucoup échanger m'a vraiment conseillé ces pages, qu'au fond de moi j'avais bien envie de lire quand même (car la 4ème de couverture m'y invitait, au-delà du titre) ; et voilà qu'elle me donne même un exemplaire après m'avoir demandé si ça m'intéresserait (et de fait, du Michel Rondet c'est toujours bon à lire pour nourrir sa vie spirituelle).

Je l'ai lu... Et ouf, j'ai bien fait. Un livre de sagesse. Tout simple. Un livre d'entretien tout empreint de questions qui traversent notre société, mises en résonance avec les évangiles et le message de vie de Jésus, mises en résonance aussi avec l'expérience de St Ignace, et mises en résonance enfin avec ce que dit ce cher Pape François, jésuite lui aussi. Pour une vie spirituelle incarnée, dite de façon simple et profonde.

Mais (j'y reviens), résister à quoi ? Vivre comment en chrétien dans cette société qui est la nôtre ? Les titres des courts chapitres de ce petit livre nous donnent à eux seuls les premières réponses : 1/ Refuser la dérision et le non sens ; 2/ Résister aux tentatives pour nier Dieu ; 3/ Se méfier du repli identitaire ; 4/ Résister à la pression médiatique ; 5/ Lutter contre les injustices ; 6/ Résister à la fièvre individualiste ; 7/Refuser la dramatisation permanente ; 8/Repérer la violence quotidienne ; 9/ Oser la bonté.

C'est tout simple et très concret. Pour une vie chrétienne engagée, à la mesure de chacun. Un livre qui aborde en même temps plein de thèmes de la vie spirituelle : qui est Dieu et à quoi nous appele-t-il, l'Esprit Saint, le pardon et la réconciliation, être en relation et en liens pour être et devenir vraiment homme, la mission de l'Eglise, etc. Tout cela en une soixantaine de pages qui se lisent très facilement.

Michel Rondet nous livre là ce qui sera sans doute son dernier livre. C'est aujourd'hui un vieil homme malade et fatigué, qui vit dans la foi l'épreuve de la souffrance et d'une certaine solitude. Lire ces pages est un bel hommage que nous pouvons rendre à ce homme, prêtre, qui a formé accompagné tant d'hommes et de femmes qui voulaient apprendre à vivre l'Evangile dans le quotidien de leur jour.

Ces pages mon fait penser à ce verset biblique que j'aime tant, au chapitre 6 du livre du prophète Michée : "Homme, ce que le Seigneur attend de toi : pratiquer la justice, aimer avec bonté, et marcher humblement avec le Seigneur ton Dieu" (Mi 6,8).

Michel Rondet et Yves de Gentil-Baichis, Résister et oser l'espérance. Le combat chrétien, Editions Vie chrétienne et Editions fidélité, 67 pages (10€).

Publié dans Livres spiritualité