Lucy

Publié le par Christophe Delaigue

Lucy

Ce film signé Luc Besson a quelque chose de fascinant tout autant qu'il est terrifiant. Je ne parle pas d'un certaine violence de certaine sèmes mais de la force ou la puissance du scénario.

Que se passerait-il si nous développions nos capacités cérébrales à leur maximum, non pas les 15% actuels (dit le film) mais 100% ?

Imaginez la réponse... L'histoire de Lucy (Scarlett Johansson) en est une. Elle se retrouve prise au piège d'une poudre de synthèse, une sorte de drogue, qui développe ses capacités cérébrales. Elle n'a rien demandé mais la voilà emportée dans une drôle d'histoire. Celle des stupéfiants qui veulent récupérer leur poudre mais tout autant si ce n'est plus encore celle des sensations, de la mémoire, des capacités qui sont alors développées en elle et qui changent complètement sa vision et son rapport au monde, à elle-même et aux autres. Jusqu'à devenir "toute-puissante" et donc quasi comme "Dieu" ?

La clé de toute cette histoire ou plutôt de notre vie, découvre-t-elle : le temps... Le film est d'ailleurs complètement évolutionniste, de façon même quasi caricaturale... Et le but de notre existence ? Réponse d'un grand professeur qu'elle rencontre, spécialiste du cerveau (Morgan Freeman) : la transmission des savoirs... Seulement ? ai-je envie de rajouter... ou plutôt : vraiment ?

C'est puissant. Etrange mais fascinant. Un bon moment de cinéma, haletant mais pas mal vu (si on accepte de se laisser prendre dans un scénario type science-fiction mais à notre époque).

La bande annonce...

Publié dans Cinéma