The giver

Publié le par Christophe Delaigue

The giver

J'ai vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup aimé. Plus que ce que la bande annonce me laissait penser. Un tès beau film signé Phillip Noyce, sur le sens de la vie. Un film sur l'importance des émotions (qui sont plus que les sentiments) qui nous rendent vivants et sur la mémoire qui nous fait être des personnes inscrites dans l'histoire et dans ce monde.

Imaginez un monde où l'on voudrait nous épargner toute souffrance et toute guerre, un monde qu'on aurait aseptisé pour que tous soient "heureux" (une forme de bien-être facile), un monde où pour que chacun ait une place on prône et fasse vivre l'égalitarisme, un monde où tous seraient pareils et donc dans lequel les plus faibles ou ceux qui n'entreraient pas dans le moule (les "incertains") n'auraient pas leur place (sans que cela ne choque personne), un monde où même les liens familiaux et affectifs seraient régis et contrôlés pour que tout se passe de façon quasi programmée en tout cas prévisible et gérable, un monde où le choix individuel et personnel n'existe pas car il peut entraîner des différences donc de la jalousie donc de la violence, un monde qui serait dirigé par des sages qui auraient besoin qu'il y ait pourtant un "dépositaire de la mémoire", quelqu'un qui puisse leur rappeler combien les émotions et la vie d'avant ont conduit à la souffrance et à la guerre, un "dépositaire de la mémoire" qui permette à ces sages de prendre les "bonnes" décisions pour éviter de tomber ou retomber dans les pièges de l'histoire...

Jonas (comme le prophète) est ce jeune homme qui reçoit le jour de ses 18 ans la mission de devenir le nouveau "dépositaire de la mémoire"; il va apprendre de celui qui l'était avant lui et qui devient le "passeur" (the giver)...

Un film qui ose aborder, l'air de rien, des questions d'actualité comme celle des mères porteuses, l'euthanasie, et même la sélection humaine, sous couvert de permettre que s'érige un monde meilleur... Un film qui est en fait un véritable hymne à la vie, l'histoire d'une naissance, celle de nos émotions qui nous font advenir à nous-mêmes, à l'humanité...

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :