La prochaine fois je viserai le cœur

Publié le par Christophe Delaigue

Un film inspiré de faits réels ; un film vraiment très bien joué mais terrible. Nous sommes en 1978, nous sommes dans l'Oise ; un certains nombre de jeunes filles sont assassinées, le tueur reste imprenable. Il s'agit en fait d'un des gendarmes en charge de l'affaire.

Cet homme qui sera reconnu irresponsable de ses actes et qui sera interné est magistralement interprété par Guillaume Canet, dans cette enquête bien menée et réussie cinématographiquement, bien servie par la bande son du film,mais qui n'en reste pas moins une histoire terrible...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :