Les évangéliques

Publié le par Christophe Delaigue

Les évangéliques

Le monde évangélique est très pluriel et peut nous aparaître un peu nébuleux, en tout cas complexe. D'autant que nous connaissons mal ces Eglises qui ont souvent été un peu vite ou spontanément cataloguées comme sectaires.

Qui sont-elles ? D'où viennent-elles ? Quelles sont leurs spécificités, leur forces, leurs richesses propres ou l'appel qu'elles adressent aux autres Eglises dites historiques, mais quelles sont aussi les dérives possibles ou les peurs qu'elles suscitent et pourquoi ? Comment sont-elles positionnées ou en dialogue avec le monde mais également avec les autres Eglises ?

Michel Mallèvre, dominicain, directeur de la revue œcuménique Istina et, depuis septembre dernier, de l'Institut Supérieur d'Etudes Œcuméniques à Paris, nous offre dans ces pages éditées chez Fidélité (collection "Que penser de...") une sorte de petit Que sais-je ? sur ce monde évangelique et sur la sorte de nébuleuse pentecôtiste qui est un mouvement à l'intérieur de ces Eglises mais aussi qui déborde et traverse d'autres Eglises.

Ces pages sont intéressantes, plutôt faciles à lire même si dans le premier tiers on pourrait se perdre un peu entre toutes les dates qui défilent vite pour dire l'histoire, tous les noms cités et les statistiques... Ces pages, aussi, font droit à quelques ouvertures sur la réalité de ces Eglises évangéliques de par le monde même si la description reste très européano-centrée et même très focalisée sur la scène francophone. Enfin, ces pages permettent d'entrer dans une compréhension qui se veut simple et claire des éléments propres à la théologie ou la confession de foi qui traversent les Eglises évangéliques. C'est précieux pour appréhender un peu mieux ce monde !

Michel Mallèvre, Les évangéliques, Fidélité, coll. "Que penser de... ?", février 2015, 119 pages (petit format), 9€50.

Publié dans Oecuménisme