Le Très-bas

Publié le par Christophe Delaigue

Le Très-bas

Ce récit est magnifique. Un poème, un chant d'amour, un hymne à la vie, mais pas une vie puissante ou qui en mette plein la vue, non, la vie toute simple d'un chercheur de Dieu. François d'Assise. Christian Bobin.

L'auteur-poète nous entraîne dans l'histoire de François d'Assise, dans sa quête de Dieu, ce Très-bas, celui que la Bible nous révèle et nous raconte, cette Bible de récits dont ces pages sont empreintes. C'est beau. C'est limpide et beau.

Les premières pages du récit peuvent déconcerter. Où veut-il en venir avec cette histoire d'ange et de chien ? Quel rapport entre ces allusions bibliques et l'histoire qu'on est censée découvrir, celle du saint d'Assise ?

Se laisser faire, se laisser conduire au fil des pages, au fil des morceaux choisis de la vie de François (il manque l'épisode des stigmates, dommage, mais on a quand même celui où François perd la vue). Oui, c'est cela, se laisser guider. Et y découvrir Dieu qui est là.

C'est très beau. Pour qui aime lire, pour qui aime les écrits de Christian Bobin, pour qui veut entrer un peu dans la vie du grand saint.

Christian Bobin, Le Très-bas, Gallimard coll. L'un et l'autre, 1992, 132 pages.