La nuit de feu

Publié le par Christophe Delaigue

La nuit de feu

Comment dire ? ... A la fois j'ai vraiment aimé... Et en même temps je suis un peu déçu... Ou plutôt : je reste un peu sur ma faim...

J'ai aimé car ce récit est très bien écrit, très beau à lire. Et que cette histoire de "rencontre" avec celui qu'il veut bien nommer "Dieu" est une belle histoire, et plus qu'une histoire d'ailleurs, un beau témoignage.

En même temps, tout est dit dès la 4ème de couverture... On est tendu vers cet événement déjà annoncé et qui est le but de ces pages, mais il n'en est pas dit tellement plus... Avec par ailleurs quelques longueurs ci ou là, notamment le chapitre où notre auteur (pas encore croyant) se confronte à la catho de service sur les preuves philosophiques à l'existence de Dieu (un peu complexe à suivre, il me semble, pour ce genre de récit).

Le cœur de ces pages ce sont les chapitres 11 à 13. Ce qui précéde, outre le bémol que je viens de mentionner, est vraiment agréable et intéressant à lire ; mais la suite est un peu courte... C'est là que je reste sur ma faim... J'aurais aimé en savoir plus sur le comment Eric-Emmanuel Schmitt poursuit sa quête et sa recherche avec Dieu, sa vie avec lui... Mais ce n'est pas le but de ce récit... Nous sommes dans le désert il y a 25 ans, il avait 28 ans, il travaillait sur la figure de Charles de Foucault, il fait là une expérience qu'on peut dire mystique. C'est là ce qu'il veut nous raconter.

Tout ça pour dire que c'est quand même bien, qu'on ne perdra pas son temps à lire ces pages que j'ai envie de qualifier de délicates et poétiques. C'est du Schmitt, c'est toujours sympa à lire le soir sous sa couette ou au coin du feu. Et je le dis non pas ironiquement mais vraiment positivement.

C'est l'histoire bien mise en mots de ce voyage quasi initiatique puisque non seulement il accepte alors qu'il y ait quelque chose ou quelqu'un qu'on puisse nommer Dieu mais en plus il advient à lui-même dans la relecture de sa vie et de sa quête progressive de sens et de son identité.

Publié dans Romans et récits