Dialogue et communion. L'itinéraire oecuménique de Jean-Marie R. Tillard

Publié le par Christophe Delaigue

Dialogue et communion. L'itinéraire oecuménique de Jean-Marie R. Tillard

La revue Unité des chrétiens sort son numéro d'octobre. Outre le dossier "Le salut pour tous. Election et mission des chrétiens" qui s'annonce très intéressant, et diverses recensions, je vous partage celle que j'ai écrite sur le livre de Pascale Watine Christory sur la contribution importante du P. Tillard à des documents écrits et publiés par des instances officielles de dialogue, des instances œcuméniques internationales.

Vous trouvez ici le lien.

Dialogue et communion. L'itinéraire oecuménique de Jean-Marie R. Tillard

---------------

Je me permets de publier ci-après la version initiale de cette recension, qui était un peu plus longue et un peu plus complète, pour ceux qui veulent :

C’est un livre très documenté et dense que nous offre Pascale Watine Christory. Presque 800 pages qui sont l’édition chez Peeters de son travail de thèse sur Jean-Marie Tillard. Comme le sous-titre l’indique c’est à un itinéraire œcuménique que nous sommes invités, celui du dominicain mais aussi grâce à lui dont on découvre, si on ne savait pas, combien il fut un acteur majeur du mouvement œcuménique et même le rédacteur de nombreux textes officiels jusqu’à l’encyclique Ut unum sint de Jean-Paul II. L’auteur nous le prouve en le suivant au fil des ans au travers de ses notes personnelles et des articles qu’il publia quant aux travaux en cours des instances auxquelles il participait. Nous ne le suivons pas dans ses livres ou articles propres mais bien dans son travail œcuménique dans les instances où il fut mandaté dès le concile Vatican II et jusqu’à la fin de sa vie.

Ainsi est-ce dans cinq lieux qui sont cinq parties du livre que nous cheminons avec Tillard : (1) au Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens et plus largement dès le concile Vatican II où il fut expert ; (2) dans le dialogue international avec les anglicans (ARCIC) auquel il participa dès 1969 jusqu’à sa mort ; (3) à Foi et Constitution où il fut vice-président à partir de 1978 ; (5) dans le dialogue avec l’Eglise orthodoxe dans lequel il entra dès 1979 (là encore jusqu’au bout de sa vie) ; et (4) dans ce dialogue sans doute mal connu de beaucoup avec les Disciples du Christ (communauté ecclésiale américaine d’origine presbytérienne). Son travail quant à ce dialogue ci est tout particulièrement intéressant par rapport aux autres parties du livre dans la mesure où PWC nous offre là comme des synthèses de la pensée de Tillard quant aux questions ecclésiologiques qui l’ont passionné et qui traversent tous ces dialogues.

Car – et c’est sans doute une limite de ce livre – si nous avançons petit à petit avec Tillard dans ces lieux de dialogues œcuméniques et dans ses écrits au service de ceux-ci, si PWC prend le temps à chaque sous partie de ses chapitres de résumer et de faire les liens pour suivre les avancées et questionnements œcuméniques, il manque une sorte de synthèse de son ecclésiologie (que nous pouvons trouver dans les livres qu’il publia comme théologien ayant une pensée propre). Là, dans cet ouvrage, nous suivons les travaux de rédaction, l’apport personnel et indéniable de Tillard, ses questions et ses hypothèses ou thèses ecclésiologiques, et nous avons finalement une série d’études qui se croisent et s’entrecroisent autour de toutes les grandes thématiques qu’il a travaillées : nature et mission de l’Eglise, l’eucharistie, le baptême, ecclésiologie de communion et modèles d’unité, Ecriture et Tradition, les ministères, sensus fidei et sensus fidelium, continuité et succession apostolique, Eglise et salut, papauté et ministère de d’unité…

C’est en tout cas un travail immense que nous offre PWC, qui mérite, si l’on veut en recueillir tous les fruits, de lire en parallèle les documents œcuméniques à la rédaction desquels Tillard a participé et qui lui ont permis non seulement de forger son ecclésiologie de communion mais aussi de marquer de façon toute spéciale la recherche œcuménique de nos Eglises.

---------------

Pascale Watine Christory, Dialogue et communion. L’itinéraire œcuménique de Jean-Marie R. Tillard, Peeters, 2015, 773 pages, 98 €.

Publié dans Oecuménisme, Théologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :