L'Adversaire - Emmanuel Carrère

Publié le par Christophe Delaigue

L'Adversaire - Emmanuel Carrère

Pourquoi ai-je relu ce récit, je ne sais pas vraiment, si ce n'est que je l'ai prêté à mon directeur du Centre Théologique de Meylan après lui en avoir parlé. Peut-être parce que nous parlions du livre d'Emmanuel Carrère, Le Royaume, sorti l'année dernière où il est question de la rédaction des évangiles, de la conversion de l'auteur aussi et de sa perte de foi, et que dans ces pages il dit, à un moment, pourquoi il a écrit sur cette affaire Jean-Claude Romand et ce que ça a éveillé en lui quant à sa recherche spirituelle.

Me revoilà plongé dans ces pages. Fascinantes. La question du mensonge comme spirale infernale et chemin de mort. Et celle de l'accès à la Vérité...

Jean-Claude Romand, c'est ce faux-médecin de l'OMS qui pendant des années fera croire qu'il part au travail, qu'il côtoie des grands de ce monde, ce faux-médecin qui fut pourtant un étudiant modèle et intelligent qui en aida d'autres... mais qui ne fut en vérité jamais médecin... Ses amis, sa famille, ne le surent pas... Jusqu'au drame, la mort de ses enfants, sa femme, se parents, et sa tentative ratée de suicide. Et là, tout est mis en lumière, et tout est incroyable...

Emmanuel Carrère mettra en récit cette histoire, il rencontrera Jean-Claude Romand. Mais cet homme restera une énigme, une question, jusque dans sa conversion en prison... Ainsi les dernières lignes de ce livre : "Qu'il ne joue pas la comédie pour les autres, j'en suis s^ur, mais est-ce que le menteur qui est en lui ne la lui joue pas ? Quand le Christ vient dans son coeur, quand la certitude d'^etre aimé malgré tout fait couler sur ses joues des larmes de joie, est-ce que ce n'est pas encore l'Adversaire qui le trompe ? J'ai pensé qu'écrire cette histoire ne pouvait être qu'un crime ou une prière"...

Un récit fascinant où l'auteur, comme d'habitude, se met par moments presque tout autant en mots que le sujet qui l'intéresse. En tout cas un récit qui vaut le coup, très documenté puisqu'Emmanuel Carrère a correspondu avec le condamné et ses visiteurs de prison, qu'il les a rencontrés ainsi que des amis de la famille Romand et qu'il a assisté au procès ; un récit qui vient interroger notre rapport à la vérité et donc à la vie.

Un film a ensuite été réalisé par Nicole Garcia en 2002, à partir de ce récit, avec Daniel Auteuil dans le rôle principal... Pour voir la bande annonce, c'est par ici...

---------------

Emmanuel Carrère, L'Adversaire, Folio, avril 2001 (P.O.L. 2000), 220 pages (format poche).

Publié dans Romans et récits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :