Que dire (à Foi et Lumière) suite aux attentats ?

Publié le par Christophe Delaigue

Les responsables de la Communauté Foi et Lumière de ma paroisse me demandent ce que je pourrais leur dire des attentats (et le mettre par écrit) pour leur rencontre de samedi (où je ne peux pas être)...

Voilà ce qui m'est venu, un peu spontanément... J'essaye d'être simple car Foi et Lumière ce sont des communautés de rencontre pour des personnes faisant l'expérience du handicap mental (personnes handicapées, parents, amis). Et je parle de Jésus et de ma foi car ce sont des communautés de rencontre dont les membres sont chrétiens (qu'est-ce que l'Evangile peut nous dire dans ce que nous vivons au coeur de cette expérience du handicap mental ?) ; voilà donc mes balbutiements spontanés à la question qui m'était posée...

Que dire (à Foi et Lumière) suite aux attentats ?

Ce que j'aimerais vous dire suite aux attentats...

D'abord que ce sont des actes horribles et que c'est normal que ça nous rende triste et même qu'on puisse avoir peur, du coup. D'autant que ce n'est pas qu'en France et que dans plusieurs pays en Afrique et au Moyen Orient des terroristes persécutent et mettent à mort des chrétiens.

Mais qu'à Paris ce n'est pas d'abord les chrétiens qui ont été visés mais la France et plus largement l'Occident.

Notre tentation ce serait de nous replier sur nous-mêmes, de devenir méfiant, de juger trop vite les musulmans ou les étrangers...

Que nous dirait Jésus ?

Que notre mission c'est d'aimer, quoi qu'il arrive. C'est très concret : poser des actes d'amour autour de nous envers ceux qui nous entourent, quels qu'ils soient. Aimer ça veut dire vouloir rencontrer l'autre comme il est, écouter ce qui le fait vivre ou ce qui est difficile pour lui, prendre soin de la part sacrée qui est en lui comme en moi, vouloir lui permettre de trouver son chemin, lui pardonner s'il se trompe ou fait du mal, apprendre à croire qu'en chacun il y a quoi qu'il arrive (même bien caché parfois) du bon et du beau.

Ça ne veut pas dire être naïf et faire comme si tout allait bien. Ça veut dire par contre devenir et décider de devenir responsable de paix autour de moi, là où je vis et je travaille, en famille, avec mes amis, dans mon village ou mon quartier. Ça veut dire apprendre à nous pardonner pour que grandisse la paix autour de nous et que petit à petit elle gagne un peu ce monde qui en a tant besoin.

Tout seul c'est trop dur, parfois on désespère. Il faut qu'on s'y aide les uns les autres en se partageant ce qu'il y a de beau dans notre vie à chacun mais aussi ce qui est difficile ou qui fait mal, pour apprendre à entendre ensemble ce qui est quand même du côté de la vie dans les événements et les rencontres que nous faisons chaque jour.

Et ne pas oublier que Jésus est présent même si nos yeux ne le voit pas, qu'il a promis de donner sa force de vie, de paix et d'amour à qui le lui demanderait (ça s'appelle l'Esprit saint) ; et donc que notre mission c'est de prier Jésus et de lui demander cette force.

Comment prier ? Prendre le temps de s'arrêter, de dire à Jésus ce qu'il y a de bon et de beau dans ma vie, de lui confier aussi les choses moins bien que je fais et le mal que d'autres me font, lui confier encore nos questions, nos peurs, nos doutes, et lui demander la paix du cœur et qu'il nous donne sa force ! Et puis lui confier ceux qu'on aime, lui confier ce qui nous préoccupe et lui demander de nous aider à vivre chaque jour des petits actes d'amour qui fassent du bien autour de nous et qui fassent grandir autour de nous la paix et la confiance en la vie, en les autres et en Dieu.

Jésus nous promet qu'avec lui, quoi qu'il arrive, quelques soient nos peurs ou nos épreuves, la vie est et sera plus forte que le mal. Avec lui. Donc il faut penser à lui faire une place dans notre vie. Et il ajoute qu'avec lui nous pouvons nous aussi combattre le mal en permettant plus d'amour et plus de paix, c'est ce que je viens d'essayer d'expliquer. Chacun à notre petite mesure, mais chacun on peut apporter notre petite pierre à la construction d'un monde plus juste, plus en paix et où il y ait plus d'amour. Malgré les apparences parfois mais réellement.

Jésus c'est le Fils de Dieu, tout est possible à Dieu même ce qui nous paraît impossible à nous. Alors demandons lui sa paix en nous et la paix autour de nous, demandons lui qu'il nous souffle de bonnes idées à chacun pour répandre de l'amour autour de nous. C'est ça qui sauvera le monde, avec lui.

Publié dans Méditations, Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :