Rien que l'amour - Martin Steffens

Publié le par Christophe Delaigue

Rien que l'amour - Martin Steffens

Un livre étonnant et perturbant... mais intéressant... intrigant... Un livre qui fait peur de par son sous-titre (Repères pour le martyre qui vient) mais que la 4ème de couverture donne pourtant envie d'ouvrir ("Ce livre est pour celles et ceux qui comme moi ont peur... Satan est sorti de son terrier, fier de sa terreur. Les exécutions des chrétiens d'Orient, filmées par leur bourreaux, sont les selfies du diable, qu'il poste sur la Toile pour qu'on ne l'oublie pas. (...) Démentiellement, le diable s'expose. C'est tellement frappant que nous avons presque du mal à y croire. Mais nous avons mieux à lui opposer que notre sidération. Notre vocation à vivre et à mourir d'amour est plus inventive que cela.")... Un livre qui vient interroger non seulement l'actualité mais notre vocation chrétienne, pour ceux qui se réclament du Christ et dont il est question en ces pages...

Ce livre est perturbant car il avance bizarrement... Certaines positions qui semblent être comme des vérités annoncées, et qui sont en tout cas des propositions écrites, dérangent et font presque frémir ; mais les voilà questionnées, revissées, déplacées, la page suivante. Comme corrigées...

Ce livre est perturbant car il n'exclut pas qu'aimer puisse vouloir dire se lever et même combattre au nom même de l'amour. Car aimer n'est pas rester passif et attendre patiemment la mort et le martyre...

Car c'est bien de cela dont il s'agit. De ce que l'auteur de ces pages croient être inévitable, un martyre annoncé des chrétiens que nous sommes, face à la menace islamiste (terroriste). Non pas un martyre à désirer, ni même auquel il faudrait se préparer, non, mais un martyre dont l'actualité lui fait dire ( et lui faisait déjà dire quand il écrivait ces pages il y a quelques mois) qu'il sera sans doute inévitable... Mais qui appelle pour l'heure à l'amour et à la vie ! Car c'est vivre notre vocation, et c'est aimer ! Voilà d'ailleurs qu'en ses dernières pages et dernières lignes, c'est la vie qui prend le dessus et qui est chantée, là où ce qui précède pourrait faire désespérer bon nombre d'entre nous...

Un livre perturbant donc, un peu terrible même, mais stimulant, voire intéressant... Qu'en penser vraiment ? je ne sais... Le recommander ? peut-être (sinon je n'écrirais pas ces lignes) ; mais si on s'engage à le méditer plus qu'à croire y trouver les bonnes réponses... A ouvrir, donc, si l'on veut bien se laisser questionner et bousculer... et donc si l'on veut réfléchir et interroger nos convictions comme celles de l'auteur (qui est professeur agrégé de philosophie)...

---------------

Martin Steffens, Rien que l'amour. Repères pour le martyre qui vient, Salvator, coll. forum, octobre 2015, 93 pages (petit format), 10 €.