Le grand jeu

Publié le par Christophe Delaigue

Le grand jeu

Pierre Blum est un jeune écrivain qui a eu son heure de gloire mais sa vie en est restée là... Melvil Poupaud incarne très très bien ce personnage énigmatique, un peu perdu, intelligent et même intello...

Pierre se laisse rejoindre par un homme un peu mystérieux, manipulateur, qui "magouille" en secret à des fins politiques... Il lui fait une proposition étonnante et qui va s'avérer dangereuse et non sans conséquences pour l'un comme pour l'autre... André Dussolier est Joseph Paskin, un rôle qui lui va bien et qui lui permet d'être fidèle à son ton habituel : froid, plutôt distant, intrigant...

Au coeur de cette histoire, Pierre qui est seul, divorcé (mais encore amoureux de Caroline ?), Pierre qui renoue avec son passé d'extrême-gauche et d'alter-mondialiste qui rêve d'un autre monde, rencontre Laura... C'est lent et long ce qui se passe entre eux, comme toute cette histoire d'ailleurs ou plutôt ce film... Et c'est un peu intello ce qu'ils se racontent et se partagent, comme toute cette histoire là encore, ce film...

Melville Poupard - je le redis - joue vraiment très bien et c'est un régal de le voir ainsi, dans ce rôle. Et même - ce n'est toutefois que mon point de vue - il sauve le film... Un film qui n'est pourtant pas inintéressant, notamment pour nous entraîner dans les dessous du pouvoir et de la politique, mais qui est - pardon, je le redis - un peu intello... et lent...

C'est signé Nicolas Pariser... Je vous laisse vous faire un premier avis avec la bande annonce...

Publié dans Cinéma