Bouleversante fragilité. L'Arche à l'épreuve du handicap

Publié le par Christophe Delaigue

Bouleversante fragilité. L'Arche à l'épreuve du handicap

J'aimerais vivement recommander ce livre du P. Christian Salenson, notamment à tous ceux qui veulent comprendre ce que sont les communautés de l'Arche de Jean Vanier et qui veulent en même temps mieux saisir la spiritualité de l'Arche et son appartenance ecclésiale particulière (en raison de son accueil de tous, croyants ou non, chrétiens ou appartenant d'autres religions).

L'Arche est le fruit d'une rencontre et d'un désir pour Jean Vanier de vivre l'Evangile. L'Arche est une expérience de rencontres, avec l'autre – différent de moi –, par là-même avec soi et, au cœur de cette relation qui transforme, d'une présence autre que certains nommeront – et nommeront peut-être Dieu.

Dans ces pages, Christian Salenson vient interroger en théologien catholique ce qui se vit dans ces communautés, dans cette expérience de vie et de foi qu'est la vie partagée ensemble, entre personnes faisant l'expérience du handicap, physiquement, dans leur chair, et celles qui la font désormais dans cette rencontre. Christian Salenson vient éclairer ce qu'il en a compris par les expériences de vie mises en mot dans la Bible pour comprendre ce qui se joue là du Dieu de Jésus Christ et de son projet de vie pour nous, de comment il se révèle aussi. Et c'est, je trouve, lumineux.

Christian Salenson sait de quoi il parle, même s'il n'a pas vécu à l'Arche, car il a travaillé il y a quelques années à aider l'Arche à mettre en mots sa spiritualité, et cela par des rencontres et des sessions de travail avec des membres de l'Arche. Et Christian Salenson, spécialiste de dialogue interreligieux, vient ainsi questionner et entendre comment la rencontre et le dialogue avec l'autre, différent de soi, sont féconds et révélateurs de vie, même au cœur du mystère du mal dont l'expérience du handicap participe.

Autre intérêt majeur de ce livre, il tente de nous faire comprendre quel rapport particulier les communautés de l'Arche entretiennent avec l'Eglise, notamment l'Eglise catholique dont elles sont issues, et comment leur projet particulier d'ouverture à tous vient interroger toute appartenance ecclésiale. Certains ne savent pas trop dans quelle case mettre l'Arche car ce n'est pas en soi un mouvement confessionnel. Comme le dit Christian Salenson, les communautés de l'Arche sont de l'Eglise sans être à l'Eglise, dans cette tension à vivre comme un don et un appel entre fondement d'évangile – et lien ecclésial à tenir – et ouverture à tous — c'est en fait la tension créatrice de tout le message et la vie même de Jésus ! Là aussi c'est lumineux et j'aimerais que ceux qui ont du mal à comprendre puissent lire ces pages !

Enfin, on saisit bien dans ce livre la dimension prophétique de l'Arche – sa dimension politique, même – comme interpellation critique de notre société quant aux plus fragiles et notamment les personnes porteuses d'un handicap mental, et quant à la beauté ou plutôt la valeur de toute vie et de toute personne, jusqu'en sa vulnérabilité.

Pour finir, j'ajouterai juste que si ces pages sont denses et profondes elles restent pourtant accessibles et assez faciles à lire, dans un style simple, qui ne jargonne pas. On pourra trouver la conclusion un peu plus compliquée parce que plus théologique ; l'auteur, en effet, nous plonge un peu dans ce qui fait sa recherche plus habituelle, notamment avec l'expérience des moines de Tibhirine qu'il travaille depuis longtemps, son travail d'une théologie du dialogue du salut. Je vous laisse découvrir si par bonheur vous osez lire ce livre !

Pour l'heure, bonne lecture, vraiment !

---------------

Christian Salenson, Bouleversante fragilité. L'Arche à l'épreuve du handicap, Nouvelle Cité, coll. Racines, décembre 2015, 186 pages, 18 €.