Le pain nu

Publié le par Christophe Delaigue

Le pain nu

Lors de mon premier séjour à Tanger j'avais lu le récit de Mohamed Choukri Le temps des erreurs, le récit autobiographique à partir de ses 20 ans, quand il apprend à lire et à écrire pour devenir l'écrivain marocain aujourd'hui connu.

Avec Le pain nu nous sommes plongés dans les 20 premières années de sa vie, de cette famille où régnait la violence d'un père alcoolique qui battait sa femme et tua même à mains nues son fils aîné en lui tordant le cou comme un vulgaire chien, à la vie de débauche et de vol dans un Tanger malfamé où règne la loi du plus fort mais aussi celle de la drogue et du sexe...

Un récit âpre mais prenant, bien mené et surtout bien traduit sous la plume de Tahar Ben Jelloun qui signe également une belle préface.

---------------

Mohamed Choukri, Le pain nu, Points, octobre 2013 (éditions François Maspero, 1990), 161 pages (format poche), 5€70.

Publié dans Romans et récits