Les innocentes

Publié le par Christophe Delaigue

Les innocentes

Ce film est magnifique. Les prises de vue, la musique, les émotions transmises, c'est très beau. Le sujet, quant à lui, est terrible et difficile. Anne Fontaine signe là un film touchant.

Basée sur une histoire vraie, l'histoire se déroule en Pologne, en décembre 1945 ; le pays est sous l'occupation soviétique. Nous sommes dans un monastère, des cris viennent perturber la prière, une soeur s'enfuit qui part à la recherche d'une femme médecin. Elle va trouver Mathilde, infirmière française non croyante qui travaille à La Croix Rouge ; elle va réussir à la convaincre de la suivre et l'introduire dans le monastère. Et là nous est dévoilé le drame que vit ce monastère et ces femmes, celui du viol de plusieurs soeurs par des militaires russes. C'est terrible...

Le drame, outre celui du viol, est celui de la honte et de la peur de l'enfer, dans une Pologne catholique où le rapport au corps et la question du péché étaient complexes, et celui de la foi perturbée, questionnée, éprouvée par le doute...

Que faire pour protéger ces femmes dans un pays et une culture catholique d'une époque qui ne comprendraient pas, que faire pour ces enfants, quelle vie après ce traumatisme pour ces soeurs et notamment comment rester fidèle à sa vocation ou que devenir ?

Le film est dur mais magnifique. Chacune des femmes nous invite à entendre des positionnements et des émotions différentes ; aucun jugement ne peut être posé, on ne peut qu'être là, témoins impuissants mais touchés par ce qui advient, par les questionnements et par la vie qui continue, malgré tout...

---------------

La bande annonce...

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :