Les sacrements. 7 clés pour la vie - Ch. Salenson

Publié le par Christophe Delaigue

Les sacrements. 7 clés pour la vie - Ch. Salenson

J'avais entendu parler de ce livre il y a déjà deux ou trois ans, par une collègue théologienne et formatrice du diocèse avec qui j'anime chaque année une journée sur l'Eglise et les sacrements dans un parcours d'initiation à la théologie (IchThus). Nous en laissons même quelques extraits aux participants. Mais je n'avais pas encore pris le temps de lire le livre en soi, en son entier. Je ne regrette pas.

Ces pages sont magnifiques et profondément "nourrissantes". L'auteur, théologien et prêtre, spécialiste de dialogue interreligieux et notamment de écrits du frère Christian de Chergé, martyre de Tibhirine, veut ici nous dévoiler le sens des sacrements que l'Eglise célèbre comme des clés pour notre vie, comme un trésor de sens pour notre vie. Il le dit dès l'introduction, et de fait c'est vraiment ce à quoi nous sommes invités. Et c'est d'autant plus précieux que nous en connaissons autour de nous de ces croyants et même pratiquants qui ont perdu le sens de ces rites qui pourtant nous disent tant et qui nous font entrer dans une expérience spirituelle qui est de l'ordre de vérités existentielles telles que Jésus nous les révèle.

En plus, ce qui est remarquable avec ce livre c'est que c'est lisible, abordable par beaucoup. Ce n'est pas de la théologie spéculative, ni de l'histoire des rites ou de la théologie des sacrements ; ce n'est pas abstrait. Au contraire ; c'est une sorte de méditation théologique et spirituelle sur le sens de ces rites et de ce qu'ils nous disent du Christ, de ce qu'ils nous révèlent de Dieu et de son projet de vie pour nous, avec nous. Une sorte de méditation théologique empreinte de citations bibliques et des Pères de l'Eglise pour nous faire entrer dans le mystère que voudraient révéler ces sacrements.

On pourra ne pas forcément être d'accord avec la critique que l'auteur fait sur les célébrations du pardon telles qu'on les redécouvre dans la rencontre avec le prêtre et la mise en mots de ce qui dans nos vies est de l'ordre du péché (la psychologie nous dit l'importance et la guérison qu'est la mise en mots et la dépose de ce qui est vécu à un autre) ; et on pourra être étonné que le chapitre sur le sacrement de l'ordre centre tout sur le prêtre là où le concile Vatican II replace les différents ministères dans leur lieu à la figure de l'évêque (mais, il est vrai, pour nos contemporains et pour la plupart d'entre nous c'est au travers de la figure des prêtres que nous côtoyons plus que celle de l'évêque qu'il est sans doute plus facile d'entrer dans ce mystère de la réalité sacramentelle des ministères).

Un livre, en tout cas, que je recommande vraiment. Oui, vraiment. Un livre qui fait du bien (comme disent beaucoup), un livre qui nourrit notre foi et notre recherche de sens. Un livre avec lequel on ne perdra pas son temps. Vraiment. Un livre, je le redis, qui me semble adapté au plus grand nombre qui veut creuser un peu (et même plus) mais sans pour autant faire de la théologie compliquée et dans une lecture qui serait empreinte de mots complexes ou d'expressions de spécialistes. Passionnant et accessible !

---------------

Christian Salenson, Les sacrements. 7 clés pour la vie, DDB, coll. Chemins de Dialogue, avril 2012, 196 pages, 17€.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :