L'Eglise auberge. Lettres au Seigneur Samaritain

Publié le par Christophe Delaigue

L'Eglise auberge. Lettres au Seigneur Samaritain

Guy Luisier est prêtre, chanoine de l'ordre de St Augustin à l'Abbaye St Maurice d'Agaune, en Suisse. Il nous offre avec ces page un très beau récit.

De quoi s'agit ? 25 courtes lettres qui sont celles que l'aubergiste de la parabole du Samaritain adresse à ce dernier qui lui a confié le blessé du chemin de Jérusalem à Jericho. 25 lettres qui racontent l'histoire de cette auberge, la famille qui y vit comme celles et ceux qui y passent. L'histoire aussi de l'occupation romaine et de ses conséquences pour les habitants du peuple d'Israël. L'histoire encore d'une découverte progressive de l'essentiel : ce n'est plus l'or promis qui lui manquera mais la présence de Celui un jour rencontré qui avait dit qu'il repasserait.

C'est très joli, vraiment. Poétique. Un bon petit moment de lecture, tout simple et tranquille. On y croise d'autres récits évoqués ou d'autres personnages : Zachée, Bartimée, Marie (mère de Jésus, Marie-Madeleine, Salomé ; on entend parler de la Présentation de Jésus au Temple ou de sa fugue à 12 ans pendant le pèlerinage... C'est franchement agréable à lire.

Et puis au hasard de tel chapitre, quelques réflexion plus profondes sur la souffrance et la mort, la difficile mise en mots et la présence à vivre, mais aussi la question de la paternité ou celle d'avoir été soi-même bessé pour accompagner et comprendre l'autre lui-même blessé.

Un regret peut-être. Le titre et le sous-titre. Là où le livre est poétique et littéraire, le titre est théologique ! On aurait pu inverser et appeler ces pages, par exemple, Lettre d'un aubergiste au Seigneur samaritain (et, en sous-titre - mais le faut-il ? - L'église auberge). Il est vrai que cette méditation poétique en forme de récit est en fait et en même temps une façon de faire un peu d'ecclésiologie, parler de ce qu'est, ce que devrait être, ce que pourrait être, l'Eglise qu'est ici l'auberge...

En tout cas de belles pages pour un petit livre spécial Annee jubilaire de la miséricorde, avec comme point de départ cette parabole de l'évangile de Luc au chapitre 10 (versets 25 à 37).

---------------

Guy Luisier, L'Eglise auberge. Lettres au Seigneur Samaritain, Desclée de Brouwer, coll. Littérature ouverte, décembre 2015, 112pages, 12€.

Publié dans Livres spiritualité