Otages intimes - Jeanne Benameur

Publié le par Christophe Delaigue

Otages intimes - Jeanne Benameur

J'ai beaucoup aimé ce roman. Beaucoup. Pourtant le sujet est difficile. Mais l'écriture est très belle, à la fois délicate et pourtant authentique dans ces drames que l'histoire nous fait partager, dans cette relecture de vie, aussi, à laquelle nous assistons.

Nous sommes aux côtés d'Etienne, photographe de guerre. Nous vivons avec lui sa libération, ses dernières heures d'otage, et sa lente reconstruction qui suivra. avec lui nous sommes aux côtés de sa mère et de ses deux amis, quasi frère et soeur, Enzo et Jofranka. Et il y a Emma, pais également ces visages rencontrés...

Comment vivre après l'épreuve de la prise d'otage ? Une question pour Etienne, évidemment, mais aussi pour tous ses proches. Une question aussi pour ces femmes pour lesquelles travaille Jofranka, victimes du viol comme arme de guerre...

J'ai été très touché par ce que je trouve être une justesse du ton et de l'écriture, dans ces courts chapitres qui nous font entrer dans ce que vit ou ressent l'un ou l'autre des personnages autour d'Etienne, ou dans ce que les uns et les autres ont vécu et qui remonte à la mémoire, qui doit trouver sa place dans un positionnement nouveau de chacun. Car la vie ne peut reprendre comme avant.

"Il y a des moments où on comprend soudain toute son histoire, son histoire brinquebalante. Se révèle d'un coup la trame de ce qui nous a faits" (p.116)...

C'est très beau ces pages. C'est signé Jeanne Benameur. Chez Actes Sud.

---------------

Jeanne Benameur, Otages intimes, Actes Sud, août 2015, 192 pages, 18€80.

Publié dans Romans et récits