Le restaurant de l'amour retrouvé

Publié le par Christophe Delaigue

Le restaurant de l'amour retrouvé

Ce roman japonais qu'on m'a offert il y a quelques semaines est original. Bien écrit, délicat dans le style, même s'il y a je trouve quelques longueurs ci et là, c'est l'histoire d'une jeune femme qui aime cuisiner. elle nous raconte les saveurs, elle nous partage ses idées et comment elle s'y prend... Presqu'un livre de cuisine autant qu'un roman ! Au fil des pages et des recettes, des souvenirs lui reviennent en mémoire et son histoire se retisse petit à petit. Jusqu'à ce qu'elle se réconcilie avec elle-même, ses origines et ce qui a façonné sa vie.

Tout commence quand Rinco, 25 ans, découvre que son appartement est complètement vide, que son amoureux indien a disparu et tout emporté et qu'elle n'a plus rien. Alors qu'elle perd même la parole, il ne lui reste qu'une chose : sa mère qu'elle a quitté depuis 10 ans et avec qui ils relations sont difficiles. La voilà de retour dans son village ne sachant faire d'autre que cuisiner, grâce à sa grand-mère... Elle ouvre un restaurant assez particulier puisqu'il n'a qu'une table et qu'elle ne cuisine que sur réservation.

Au fil des pages son histoire se dessine. Et elle accède à qui elle est. Une forme de re-naissance...

C'est étonnant, original, mais ça se lit bien. Pourquoi pas. En plus ça nous fait entrer un peu dans la culture et les croyances de cette jeune femme et de son pays...

---------------

Ogawa Ito, Le restaurant de l'amour retrouvé, Picquier poche, 2015 (Editions Philippe Picquier, 2008), 254 pages (petit format).

Publié dans Romans et récits