Frantz - François Ozon

Publié le par Christophe Delaigue

Frantz - François Ozon

Ce film est très beau. Lent et calme, presque serein même s'il est en fait douloureux. Nous sommes aux lendemains de la 1ère guerre mondiale, en Allemagne. Frantz est mort au combat, sa famille ne s'en remet pas, sa fiancée vit pour aller fleurir et entretenir sa tombe... La vie s'est arrêtée, suspendue... E la haine des Français est là, présente dans les coeurs de tous ceux qui ont perdu un fils, un frère, un mari...

Anne rencontre Adrien sur la tombe de Frantz. Le jeune homme pleure. Il est touchant. Qui est-il ? Un ami français de cet Allemand qui aimait tant Paris ?

La rencontre n'est pas simple, ni pour Anna, ni pour les parents de Frantz, ni pour les habitants de la petite ville... Un Français !! Un soldat qui a peut-être tué l'un des leurs... Mais la rencontre d'Adrien va bouleverser cette famille, leur faire revivre un peu Frantz, comprendre son amour de Paris...

Un film émouvant et bouleversant sur le deuil mais aussi sur le pardon, la question du mensonge et de la vérité... Une histoire de rédemption (mise en oeuvre cinématographiquement par des passages du noir et blanc à la couleur, ci et là)...

La bande son alterne entre silence et musique, très belle. Les cadrages et les prises de vues en noir et blanc sont magnifiques, les portraits surtout, même s'il y a un côté un peu "rétro" (évidemment voulu). Certes c'est un peu lent (et long, du coup ?), mais c'est subliment interprété par Pierre Niney (Adrien) et Paula Béer (Anna). C'est signé François Ozon. Très beau.

La bande annonce...

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :