Manuel de survie pour les paroisses - James Mallon

Publié le par Christophe Delaigue

Manuel de survie pour les paroisses - James Mallon

Autant le dire d'emblée : si j'ai trouvé la lecture de ce livre fort stimulante et le contenu très intéressant j'ai pourtant résisté à m'y lancer. Pour 2 raisons je crois, et même 3 :

1. Le titre d'abord. Je crois que c'est un clin d'œil au titre d'un autre livre sur un sujet complètement different. Mais ça ne me plaisait pas. Je ne veux pas que ma paroisse survive, je veux qu'elle vive ! C'est justement de cela dont il est question en ces pages ! C'est bien un Manuel pour une vie renouvelée et redynamisée de nos paroisses. Le sous-titre, d'ailleurs, le dit bien : D'une paroisse installée dans la routine à une paroisse de mission...

2. Le côté « à la mode » de ce livre, du moins dans le clergé local. Comme s'il fallait lire ces pages pour avoir la solution... Un livre de recettes miracles ?

3. Le côté à la fois évangélique et aussi américain de cette éventuelle « solution ». Certes c'est écrit par un prêtre catholique mais c'est très empreint de ce qui se vit dans les Méga-church évangéliques américaines. Comme si dans le monde catholique nous n'avions pas des paroisses ou des Eglises locales qui vont bien et dont nous pourrions apprendre, par exemple au Brésil pour ce que j'en connais !

Finalement je m'y suis plongé et je ne regrette pas. Certes les réalités paroissiales décrites sont bien différentes (une paroisse ici constituée de deux anciennes, sur un seul lieu de culte principal, avec plus de 2000 paroissiens réguliers et je ne sais combien d'acteurs pastoraux employés par la paroisse, etc.), mais dans le fond ce sont les mêmes questions qui se posent à nous dans notre pastorale ordinaire. L'enjeu est bien le même : continuons-nous comme avant et continuons-nous à déplorer une perte de vitesse de nos communautés et de la pratique ou prenons-nous des décisions pour envisager l'avenir et passer d'une forme de mort de ce que nous vous connu à une vie nouvelle, c'est-à-dire renouvelée ?

L'auteur le rappelle dès les premières pages, parcours biblique et magistériel à l'appui : l'identité, de l'Eglise c'est d'être missionnaire, c'est d'annoncer Jésus Christ et la Bonne Nouvelle de sa résurrection, c'est de faire des disciples-missionnaires (il faudra bien tenir les deux). Il reprend là l'expression du pape François dans La Joie de l'Evangile ; d'ailleurs il cite abondamment cette exhortation apostolique, la replaçant dans le deuxième chapitre du livre dans un parcours que j'ai trouvé bien intéressant sur l'Eglise et la mission dans les textes de Vatican II et dans ceux des papes qui ont suivi.

Mais comment faire, comment sortir d'une culture de « consommation », dans nos paroisses, à une culture missionnaire, et comment sortir d'une vie auto-centrée où il faut faire tourner la boutique à une vie d'annonce pour et dans le monde ?

Si les deux premiers chapitres forment une sorte de petit traité biblique et théologique de la mission, si les deux suivants sont une sorte de constat de ce qui est vécu aujourd'hui dans beaucoup de paroisses et des questions qui se posent, le chapitre 5 pose les fondations pour un renouvellement missionnaire des paroisses. C'est le chapitre central du livre, le cœur du texte, qui fait à lui seul le tiers de l'ouvrage. Pour l'auteur, James Mallon, une partie de la réponse à la question ci-dessus est de permettre à nos paroissiens et à celles et ceux que nous rencontrerons pour la mission de grandir dans une appartenance communautaire (d'abord), avec des propositions qui permettront une croissance spirituelle, en vue de leur permettre d'être des témoins engagées dans le monde, vivant concrètement l'évangile et osant inviter de nouveaux membres à entrer dans cette dynamique d'appartenance et de croissance en rejoignant les bancs de nos églises. Il s'agit de sortir d'une pastorale où on répond aux demandes sacramentelles et catéchétiques de tout un tas de gens loin de l'Eglise pour entrer dans une pastorale d'évangélisation et d'appartenance communautaire.

Le chapitre 5 pose les bases de cela et continue de le développer dans les chapitres 6 et 7 en en tirant les conséquences pour la pastorale sacramentelle et catéchétique de nos paroisses – qui reste une belle porte d'entrée pour l'annonce – (chapitre 6), et pour le ministère du curé et de celles et ceux qui travaillent avec lui à cette pastorale (chapitre 7).

Au coeur de ce que nous propose James Mallon, il y a à la fois les Parcours Alpha (vraiment au cœur de sa pastorale missionnaire) et ce qu'il faudra mettre en place pour des suites concrètes, il y a aussi la place centrale du dimanche (et notamment la messe comme lieu de rassemblement et d'appartenance communautaire où il faudra apprendre à accueillir mais aussi offrir une liturgie belle, dynamisante et attirante, et l'homélie comme lieu catéchétique premier pour la communauté) et il y a enfin la pastorale sacramentelle et catéchétique comme lieu phare de l'évangélisation comme annonce de Jésus Christ et entrée concrète dans l'Eglise et la communauté.

C'est vraiment très intéressant et stimulant, même si le côté méthodes d'entreprise (audits et autres outils d'analyses et de décisions) ce n'est pas forcément ma tasse de thé ! En tout cas je crois que moi aussi je recommande ! D'autant que c'est concret et que ça se présente d'abord comme un témoignage plus que des recettes miracles à appliquer, le témoignage de comment les choses se sont pensées, comment elles ont été travaillées, les premiers fruits et les questions qui surgissaient ; et puis le témoignage de ce la vie paroissiale de ce prêtre et des évolutions de son ministère au regard des aspirations qui étaient les siennes, des déconvenues aussi, mais également de son désir fort de tout faire pour que ses paroisses ne meurent pas mais se renouvellent.

Ce serait je crois un livre à travailler à plusieurs, par exemple en équipe de conduite pastorale dans une paroisse, pour voir à quoi ça fait écho dans nos pratiques ou nos constats et à quoi ça peut nous appeler concrètement là où nous essayons d'œuvre pour la mission...

---------------

James Mallon, Manuel de survie pour les paroisses, Artège, décembre 2015, 313 pages, 19€90.

Publié dans Théologie, Témoignages