J'étais derrière toi

Publié le par Christophe Delaigue

Ce roman de Nicolas Fargues est un récit d'une traite, une sorte de longue lettre écrite à un ami ou à je ne sais qui d'autre. Quelqu'un en tout cas à qui il raconte son histoire, celle de sa rencontre avec Alice alors que sa vie conjugale avec Alex est devenue un combat, l'histoire d'un couple qui a essayé pourtant de s'en sortir, mais l'histoire également d'une prise de conscience sur les rôles de chacun ou plutôt sur les rôles que l'un et l'autre ont fait jouer ou subir à leur conjoint...   

Lui a trente ans. Il a toujours incarné le personnage de celui qui va toujours bien. Mais là ce n'est plus le cas, il est perdu, il se perd, il perd pieds... Il s'interroge sur le bonheur, sur l'amour aussi, sur le sens à rester fidèle... Qui est-il vraiment ? Que choisir pour vivre ?

Ce roman m'a pris, je l'ai lu d'une traite aussi, ou presque, témoin de ce qui traverse un certain nombre de couples autour de nous, dans leurs questionnements, certains faux pas, le désir de tenir, mais le mal qu'on se fait pourtant... Certains sortent grandis et vainqueurs ensemble, certains s'entretuent, c'est parfois terrible. Il ne s'agit évidemment pas de juger mais... d'entendre... Entendre, ici, ce récit, cette histoire d'un couple où alternent désir de surpasser les difficultés et soif plus ou moins consciente de faire payer à l'autre le mal qu'il a pu causer...

Notre narrateur à trente ans et deux enfants. Il s'interroge... et se raconte...

---------------

Nicolas Fargues, J'étais derrière toi, P.O.L., 2006, 217 pages, 17€

Publié dans Romans et récits