Le Ciel attendra

Publié le par Christophe Delaigue

Je suis sorti bouleversé de ce film et un peu abasourdi aussi. Honnêtement, je n'étais pas très à l'aise au début, on dirait un documentaire, mais j'ai ensuite été pris de plus en plus par cette histoire qui est sans doute celle d'un certain nombre de jeunes filles qui se retrouvent embrigadée par cet islam djihadiste dont il est ici question.

Car c'est l'histoire de Sonia, qui a manqué son départ pour la Syrie, qui va sombrer, mais finalement redécouvrir petit à petit la vie et ce qui s'est joué pour elle. Et c'est l'histoire de Mélanie qui entre petit à petit dans cette nouvelle vie, terrifiante vu des spectateurs qui comprennent ce qui est en train de se passer. Avec elles deux c'est l'histoire de leurs familles respectives, entre désarroi et incompréhension, angoisse et colère, et amour de leur enfant...

C'est terriblement bouleversant, ahurissant aussi, mais je recommande, pour savoir, pour voir, pour comprendre un peu...

Un film de Marie-Castille Mention-Schaar, avec Noémie Merlant (Sonia), Sandrine Bonaire et Zinedine Soualem (le parents de Sonia), Noami Amarger (Mélanie), Clotilde Courau et Yvan Attal (les parents de Mélanie). A l'origine du tournage, la lecture d'articles sur de jeunes femmes que des proches recherchaient, qui étaient parties en Syrie, et la rencontre, pour comprendre, de Dounia Bouzar — qui joue ici son propre rôle : écouter les familles, les aider à comprendre les processus d'embrigadement mais aussi accompagner celles qui en sortent...

La bande annonce...

Publié dans Cinéma