3 Billboards, les panneaux de la vengeance

Publié le par Christophe Delaigue

 

Le titre de ce film (du moins sa traduction française) dit déjà beaucoup. Trois panneaux publicitaires — à l'entrée d'un village américain — et une histoire de vengeance. Ou plus exactement en fait de colère, de haine, de besoin de justice.

Un film difficile, violent même, mais terriblement bien interprété.

C'est l'histoire d'une mère en colère. Voilà plus de 9 mois que sa fille Angella a été assassinée ; voilée et brûlée. Et la police n'a pas trouvé le coupable. Le dossier semble fermé, sans issue, abandonné. C'est insupportable pour elle, pour cette mère ; il faut que justice soit faite ! Que l'assassin de sa fille soit retrouvé et condamné... Elle n'en peut plus...

Et il y a ces trois immenses panneaux publicitaires à louer, sur le bord de la route. Elle décide d'y interpeler la population, de créer une polémique qui soit un déclic pour relancer l'affaire, pour obliger le chef de la police et son équipe à ne pas oublier sa fille et ce meurtrier.

Mais comme le dira un des personnages : “La colère engendre la colère”... Or ils sont plusieurs autour de cette mère a avoir de la colère en eux, pour différentes raisons, leur histoire ou ce racisme primaire ou ces préjugés homophobes qui pourrissent la vie des uns et des autres. En tout cas une colère qui va engendrer de la haine et de la violence.

Personne n'en sort indemne. Nous avec . Mais c'est terriblement bien joué ! Avec cette si belle lettre du chef de police à son jeune collègue, raciste et méchant, qui lui explique comment être un bon policier... Avec quelques scènes aussi qui nous font rire et qui nous permettent de ne pas être submergés par cette violence... Et une très belle bande son également...

L'histoire (donc) d'une mère en colère... qui n'a que cela pour survivre... qui est prête à tout... Et son pauvre fils qui et là au milieu, témoin discret, blessé lui aussi, de tout cela...

Un film bouleversant... violent... terrible... mais poignant... Signé Martin MacDonagh, avec Frances McDormand dans le rôle de Mildred, la mère d'Angella, et Woody Harrelson qui interprète le shérif Willoughby.

La bande annonce...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :