Stronger

Publié le

 

Nous sommes le 15 avril 2013. C'est le marathon de Boston. A quelques mètres de la ligne d'arrivée une bombe explose. Parmi les 140 blessés, Jeff Bauman. Un gars ordinaire, qui était là pour soutenir celle qu'il aime et qu'il veut reconquérir. Il va devenir à son insu une sorte d'icône (ou d'idole) de l'espoir : il y a des survivants, le terrorisme n'est pas vainqueur. Lui dira quand même : “Euh... ils ont quand même marqué des points, moi j'ai deux jambes en moins !”

Pour sa famille, qu'il soit en vie est évidemment une grande joie. Mais pour cette famille dont la vie se limite à boire, à s'engueuler, à aller voir des matchs de base-ball, avoir un fils ou un neveu héros, ça change tout. Ils vont pousser le jeu avec les médias qui veulent le voir. D'autant plus que peuple états-unien semble avoir besoin de héros : la photo de Jeff a fait le tour du pays ; on ne lui demande pas son avis...

D'ailleurs, que veut-il, lui, comment va-t-il s'en sortir ? Qui y a pensé ? Tous l'aiment et lui veulent du bien, évidemment, et ils ont du mal à se rendre compte car il prend les choses positivement et avec humour dès son réveil, mais au fond de lui, qu'en est-il ?

Il était là parce qu'il aime Erin et qu'il voulait la reconquérir. elle va être là à ses côtés mais il n'est pas facile, il souffre, il y a sa mère aussi qui ne supporte pas une rivale, il est dur avec ses proches car il ne sait exprimer autrement combien c'est un combat pour lui non seulement de devoir vivre en fauteuil ou de réapprendre à marcher avec des prothèses mais aussi d'aimer et de se laisser aimer...

Une belle histoire (inspirée des faits réels), pour un bon moment de cinéma. Avec Jake Gyllenhaal dans le rôle de Jeff, entouré de Tatiana Maslany et Miranda Richardson (les deux femmes de sa vie, celle qu'il aime, Erin, et Patty, sa mère qui le couve comme un petit et qui voit en lui le héros, le survivant). Un film réalisé par David Gordon.

L'histoire d'un combat. Contre soi-même, contre le handicap et la désespérance. Et contre ce que les autres voudraient que vous soyez. L'histoire en fait de ce combat pour chacun des personnages principaux qu'est l'apprentissage à aimer et se laisser aimer, jusqu'au coeur de l'épreuve et de la souffrance...

La bande annonce...

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :