Les chrétiens d'Orient en France

Publié le par Christophe Delaigue

 

Vincent Aucante est collaborateur du magazine France catholique. Il a été directeur du Centre culturel Saint-Louis à Rome et responsable culturel du Collège des Bernardins.

A défaut d'un problème éditorial de titre entre la couverture et les pages intérieures de celui-ci, le titre exact de son livre pourrait être : Les catholiques orientaux en France. Car si les orthodoxes (qui sont, au sens large, des orientaux) sont évoqués dans l'introduction, il n'est ensuite réellement question que des communautés en France des Eglises catholiques orientales.

Cette introduction, plutôt intéressante — comme l'ensemble du livre (qui souffre toutefois de quelques imprécisions ci ou là) —, retrace l'histoire des divisions et des tentatives d'union qui ont donné naissance à ces Eglises ainsi que les raisons de leur implantation française (de diaspora et de mondialisation).

Les chapitres qui suivent alors sont une sorte de compilation d'articles qui se sont étalés de 2015 à 2017, dans le magazine France catholique, suite à une large en quête sur les catholiques orientaux en France, compilation, donc, et même, dans les chapitres, une sorte de collage d'extraits d'articles (comme c'est précisé en notes de bas de pages, au début de chaque chapitre).

Ces différents chapitres présentent chaque Eglise et communautés en France, leur histoire, leur réalité socio-géographique, des témoignages (pour certaines d'entre elles), éventuellement une figure spirituelle (pour les premières et les plus importantes numériquement), le tout souvent en style journalistique dès qu'on n'est plus dans une présentation historique, ce qui rend la lecture facile. Les Eglises sont visiblement présentées par ordre décroissant du nombre de fidèles présents en France, à l'exception de l'Eglise arménienne (30 000 fidèles sur les 150 000) qui est placée avant les maronites (60 000 fidèles en France).

Au terme du parcours, on voit quelques convergences de défis qui se posent à ces Eglises, entre transmission d'une tradition et d'une identité culturelle et intégration-inculturation (avec, par exemple, la question de la langue dans la liturgie). Une conclusion reprenant ces éléments aurait pu être la bienvenue...

Un livre qui n'en reste pas moins intéressant pour mieux comprendre les différentes communautés et Eglises catholiques de rite oriental en France, leur histoire, jusque dans leurs implantations locales, leur vie (par les témoignages), la question de l'avenir de leur présence en Orient, leurs défis ici en Europe et notamment en France. Des pages qui permettent aussi de se repérer entre toutes ces Eglises, grâce à la classification par chapitres et grâce à un tableau présenté dès les pages d'introduction.

Ce livre était parmi ceux en lice pour le prix de l'Œuvre d'Orient 2018.

---------------

Vincent Aucante, Les chrétiens d'Orient en France, Salvator, novembre 2017, 191 pages, 20€.

---------------

Sur la situation difficile de ces chrétiens dans leurs pays d'origine, en Orient, je rappelle, par exemple, ce livre de Sébastien Courtois : Le nouveau défi des chrétiens d'Orient.

Signalons aussi le Que sais-je ? de Bernard HEyberger, également en lice pour le prix de l'Œuvre d'Orient 2018, tout simplement intitulé Les chrétiens d'Orient (Presses universitaires de France, Que sais-je ? n°4050, coll. Histoire, mars 2017, 128 pages (format poche), 9€).

Publié dans Oecuménisme, Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :