Mettez la pagaille !

Publié le par Christophe Delaigue

 

Arnaud Franc est prêtre du diocèse de Toulouse, ordonné en 2014. Curé de la paroisse étudiante de cette ville, il est proche de la communauté de Taizé où il fut permanent (jeune engagé) pendant deux ans, avant d'entrer au séminaire (c'est là, à Taizé, que je l'ai connu).

A quelques semaines à peine du synode sur les jeunes et les vocations que le pape François convoque à Rome, après les avoir entendus lors d'un prés-synode de jeunes il y a quelques mois et après avoir demandé aux diocèses de se mettre à leur écoute, Arnaud Franc nous offre avec ce livre une sorte de commentaire-compilation de textes du pape François adressés aux jeunes au cours de ses 5 années de pontificat. Pas des paroles sur eux – sauf dans le chapitre additionnel qui regroupe des textes à destination des accompagnateurs et éducateurs de jeunes, en finale du livre – mais des discours prononcés à leur intention, lors de visites dans différents pays ou dans les messages annuels écrits en vue de la Journée Mondiale annuelle de la Jeunesse (en diocèse ou, tous les 3 ans, en rassemblement international : Rio en 2013, Cracovie en 2016). Et Arnaud Franc utilise et propose non seulement les discours prévus pour telle rencontre du pape avec la jeunesse de tel pays qu'il visite mais aussi le discours réel, improvisé, tel que le pape s'est finalement adressé à ces jeunes.

Le titre de ce livre est la reprise de mots mêmes du pape François lors des Journées mondiales de la Jeunesse de Rio, le 25 juillet 2013. Des mots qui, pour Arnaud Franc, disent aussi l'action du pape lui-même, qui met une sorte de pagaille dans l'Eglise, dans les rouages institutionnels un peu établis voire enlisés, un pape qui dérange certains par sa réforme de l'Eglise et sa lutte contre la mondanité et le cléricalisme, la dénonciation aussi de toute forme de corruption. Mettre la pagaille... Oser vivre sa foi et l'Evangile, rêver et vivre ses rêves, agir et s'engager....

Arnaud Franc nous invite à découvrir tous ces textes en les regroupant autour de 5 thématiques – dont les 2 à 5 sont repris d'une citation d'une catéchèse du pape François (du 20 septembre 2017) –, 5 thématiques qui sont les 5 chapitres de ce livre (les chapitres 2 à 4 pouvant toutefois être définis par d'autres thèmes chers au pape François, comme je vais l'indiquer) : 

1. “A contre-courant”, invitation à oser, à y aller, à promouvoir une culture évangélique de la rencontre et de la proximité, dans un monde ou une culture ambiante qui ne s'y prêterait pas. Ce thème court en fait tout au long du livre. 2. “Vivre” – ou : miséricorde et pardon (ce thème de la miséricorde étant lui aussi comme un second fil rouge de l'ensemble du livre). 3. “Croire” – ou : courage et foi. 4. “Rêver” – ou : espérance et joie (thème cher au pape François, présent dans tous ses grands textes adressés à toute l'Eglise). 5. “Aimer”, aimer chacun, aimer comme Jésus, aimer de la miséricorde même du Père, aimer en actes ! Notons ici que ce quasi dernier chapitre (avant l'additionnel auquel je faisais référence plus haut) est construit avec une référence explicite à la grande prière universelle du Vendredi Saint, clairement citée, car, on le sait, l'appel de Jésus à aimer est large, et le pape s'en fait évidemment le relais, dans toutes les dimensions de nos relations.

Notons également que tout au long de l'ouvrage, Arnaud Franc ponctue ou illustre le propos par des versets de Psaumes ou tel ou tel verset biblique. Mais surtout il conclue chacun d'eux par une série de questions du pape François aux jeunes, comme pour permettre une appropriation de ce qui a été exposé et permettre ainsi que soit aussi gardé le caractère interpellation du pape à la jeunesse.

Ce livre est une mine, un bel accès à tous ces discours du pape François. Les citations en sont le corps principal, Arnaud Franc les agençant, les reliant, parfois les commentant un peu. On pourra regretter le fait que certains passages choisis sont très longs, courant sur plusieurs pages (on perd parfois le fil, ne sachant plus si on est dans la citation ou dans un commentaire, car l'éditeur n'a pas toujours bien mis en valeur ou différencié quand on est dans une citation ou quand on est dans les propos de notre compilateur ; dommage, ça aurait gagné en clarté).

Le grand mérite, en tout cas, de ce livre, sa force, c'est de nous permettre d'avoir accès à tous ces textes, ces prises de paroles du pape aux jeunes eux-mêmes, de tous les continents. Merci à Arnaud Franc pour cela et pour son travail de classification selon les thématiques ci-dessus énumérées. Le travail est important, c'est sûr ! Et lire ces pages est une belle préparation spirituelle et pastorale au synode romain sur les jeunes et les vocations qui s'ouvrira dans quelques semaines.

Arnaud Franc a été proche, et le reste, de la communauté de Taizé. Il cite d'ailleurs à 2 ou 3 reprises frère Roger, son fondateur, et nous livre quelques pages sur le projet et la vie de cette communauté. Mais surtout frère Alois, son actuel prieur et successeur de frère Roger, a accepter de préfacer cet ouvrage, nous partageant non pas son impression sur le contenu lui-même mais nous donnant son témoignage des liens entre la communauté et le pape François. Un bel hommage du prieur de Taizé à ce pape qu'il rencontre chaque année, mais aussi un beau cadeau à ce jeune prêtre bien connu de la communauté.

---------------

Arnaud Franc, Mettez la pagaille ! Le pape François parle aux jeunes, Bayard éditions, septembre 2018, 322 pages, 17€50.

 

Publié dans Pape François, Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :