Homélie 19 juin 2019

Publié le par Christophe Delaigue

Mercredi de la 11ème semaine du Temps Ordinaire

Maison Ste Thérèse (Bruxelles)

2Co 9,6-11 / Ps 111 (112) / Mt 6,1-6.16-18

 

Dans la 1ère lecture de ce jour, Paul – et par lui le Seigneur – nous adresse un appel sur lequel j’aimerais m’arrêter avec vous, et il nous fait ensuite une promesse, comme un déploiement de cet appel.

L’appel il est à donner largement et surtout avec cœur et joie. Alors certes, le contexte de ces paroles est celui de nos richesses matérielles et plus exactement celui de la collecte que Paul veut faire pour l’Eglise de Jérusalem, mais il me semble que nous pouvons l’entendre plus largement pour nous-même et notamment dans le don de nous-mêmes que nous voulons vivre.

Donner largement dans la confiance – c’est la promesse qui nous est faite – qu’il nous sera donné en abondance les forces et la grâce pour ce don généreux auquel nous sommes appelés.  Pour le don de nous-mêmes, le don de notre vie, le don de notre zèle missionnaire et pastoral, le don de nos talents, etc.

Je repensais à cet appel que nous entendions pour la St Barnabé, mardi dernier : « Vous avez reçu gratuitement ; donnez gratuitement » (en Mt 10,7-13). Ce que nous avons reçu comme don de Dieu, comme charismes et talents, ce que nous avons reçu aussi par nos études et notamment à l’IET, et ce que nous recevons encore dans la prière et l’écoute quotidienne de la Parole. Là est notre richesse, là nous avons à donner à d’autres.

Certes, tout cela nous a fait et nous fait grandir humainement et spirituellement – je le redis c’est notre richesse –, puissions-nous le faire fructifier et le partager, le transmettre, pour que d’autres, avec nous, puissent grandir eux aussi dans la foi et une vie d’Evangile où s’accueille le salut.

Parfois, nous ne nous sentirons pas à la hauteur et bien petit face à certaines situations ou quand le doute nous gagnera, pour tout un tas de raisons. C’est là qu’il nous faut entendre la promesse que Paul nous fait : Dieu nous donne ce dont nous avons besoin, Dieu « donnera la croissance », Dieu nous « rendra riches en générosité de toute sorte », Dieu donne et nous donnera ce dont nous avons besoin, ce dont nous aurons besoin, pour servir avec joie.

Et vous le savez aussi bien que moi, le lieu fondateur et fondamental pour cela c’est la prière, le don de notre humble présence dans le silence et dans l’écoute de la Parole. C’est aussi l’eucharistie. Et c’est encore dans l’écoute non seulement de ce qui se murmure en nous mais aussi des cris et des forces et charismes de celles et ceux qui nous entourent, notamment celles et ceux avec qui il nous sera donné de vivre la mission.

Dieu vous a déjà donné beaucoup. Et il nous donne et nous donnera encore. N’ayons pas peur, vraiment, de nous donner pour Le porter au monde. Et pour cela enracinons-nous toujours plus en sa Présence. En nous rappelant ce que nous avons beaucoup entendu à la fin du temps pascal, en Jn 15 et 16 :

Demeurons en Lui, le Christ, demeurons en Dieu, en son amour, gardons sa Parole et ses commandements. Alors nous porterons du fruit. Amen.

Publié dans Homélies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :