Homélie mercredi 5 juin 2019

Publié le par Christophe Delaigue

Mercredi de la 7ème semaine de Pâques

Maison Ste Thérèse (Bruxelles)

Ac 20,28-38 / Ps 67 (68) / Jn 17,11b-19

 

Je trouve toujours cette prière de Jésus très émouvante, l’entendre ainsi prier pour ses disciples, alors qu’il s’en va vers le Père et que pour cela il consent à cette mort qui vient, dans le don de lui-même par amour et pour notre salut. On est, vous le savez aussi bien que moi, dans ce qu’on peut appeler son testament spirituel, et c’est tellement émouvant je trouve de l’entendre pour nous aussi, aujourd’hui…

Alors dans l’extrait de ce jour, j’ai juste envie de m’arrêter un peu sur cet appel à l’unité et de le laisser résonner pour nous. Jésus prie pour ses disciples afin qu’ils soient et qu’ils restent dans cette communion qui est du même ordre que la communion trinitaire : il prie pour que nous soyons un comme lui et le Père sont un, que nous soyons unis dans cette communion d’amour qui est l’œuvre de l’Esprit Saint… Comme on dit à Taizé : que notre vie ensemble soit comme une « parabole de communion »…

Il rappelle à ses disciples, et il nous rappelle, que c’est par lui, Jésus, qu’ils étaient unis, qu’il était lui leur unité, à l’écoute de sa Parole. Et nous croyons nous aussi qu’il est lui notre communion, autrement c’est vrai, notamment par le don de l’Esprit Saint et par cette même Parole à l’écoute de laquelle nous essayons de nous laisser façonner jour après jour et à laquelle nous livrons notre vie pour que le Christ vienne nous saisir et que nous devenions toujours plus, toujours mieux, des témoins en acte de sa présence et de l’amour de Dieu pour ce monde.

Il nous donne l’Esprit Saint. Et c’est bien l’Esprit Saint que nous invoquons à chaque eucharistie sur le pain et le vin. Et c’est l’Esprit Saint qui nous sanctifie pour que nous devenions ce que nous recevons et que notre vie tout entière soit eucharistique.

C’est lui encore, l’Esprit Saint, qui lui seul peut nous permettre d’entendre aujourd’hui ce que Jésus veut nous révéler du Père et d’entendre ses appels pour ce monde, ce monde qu’il aime mais dont nous savons bien qu’il est livré pour une part aux forces du mal… Mais c’est là, dans le souffle de son Esprit, que Jésus et le Père nous veulent co-acteurs de salut, qu’ils nous veulent témoins en actes de la tendresse de Dieu et de son amour miséricordieux.

Alors je prie ce matin, avec Jésus, pour que nous nous rendions toujours plus disponibles à l’Esprit Saint. Qu’à son accueil nous demeurions dans l’amour dont le Christ nous a aimé. Ainsi nous porterons du fruit. Et je prie pour qu’indissociablement à cela nous gardions sa Parole, comme Jésus nous le commande, c’est-à-dire que nous en fassions vraiment un Pain de Vie qui chaque jour nous façonne un peu plus et qui soit ferment de cette communion à laquelle le Christ nous appelle.

Parce que nous le savons bien, cette unité, cette communion, cet amour entre nous que le Christ veut pour nous, nous savons bien combien c’est fragile, combien c’est un enjeu dans nos vies et depuis les tous premiers de temps de l’Eglise – la 1ère lecture nous l’a rappelé avec cette image un peu terrible des « loups redoutables » qui peuvent surgir et s’introduire parmi nous ; d’autant plus redoutable le loup il ne nous est pas seulement extérieur, il peut être en nous… C’est fragile, donc, et c’est un vrai enjeu pour notre vivre ensemble et notre témoignage. Jésus nous avait d’ailleurs prévenu dès après le lavement des pieds quand il nous a dit : « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que l’on reconnaîtra que vous êtes mes disciples » (Jn13,35)...

Alors prions, prions pour l’Eglise mais aussi pour chacun de nous. Que l’Esprit Saint nous garde dans cette communion d’amour à laquelle nous sommes appelés. Et qu’il nous donne de veiller les uns sur les autres, comme des frères et des amis, comme le Christ a veillé sur chacun de ses disciples et a donné pour eux sa vie…

Il nous l’a dit au chapitre 15 (v.13) : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis »… Amen.

Publié dans Homélies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :