Mystère et ministères de la femme

Publié le par Christophe Delaigue

Mystère et ministères de la femme

Voilà une petite lecture bien stimulante... Petite par le format et le nombre de pages, une “ébauche” de réflexion dit même notre auteur dans ses pages conclusives, mais des pages qui n'en sont pas pour autant simplistes, ni simples d'ailleurs ! Il y a une forme de densité du propos qui appellerait un travail d'approfondissement de ce ui, justement, est ici ébauché et pensé.

Ces pages ont été écrites en 1976 et sont d'une actualité étonnante, bien que dans une certaine distance et prise de hauteur, en ces temps où la crise des abus vient réveiller des questions de décléricalisation, de ministères féminins, et la question sociale bien plus profonde à tout cela de la place des femmes et d'une spécificité ou non ontologique à l'être féminin.

Les propos quant aux prêtres sont ci et là un peu durs, dans un contexte post-68 assez délicat. Mais l'actuel ne l'est-il pas tout autant, autrement il est vrai, pour d'autres questions et d'autres positionnements ? En tout cas, il y a matière à entendre aujourd'hui encore les appels que ce livre fait résonner.

Quelle est la spécificité féminine, dont notre Eglise a évidemment besoin ? Voilà une bonne question ! Au-delà des féminismes qui par égalitarisme parfois idéologique font comme disparaître l'être féminin en voulant le « masculiniser ». Quand ce n'est pas l'inverse... Quelle juste complémentarité des identités et des vocations ?

Louis Bouyer nous invite à relire ce qu'en disent la Parole de Dieu comme la Tradition, assumant que son propos ne soit pas à la mode et puisse déplaire... Mais il en tire des conséquences fort intéressantes quant à des ministères féminins. Allant jusqu'à envisager un diaconat féminin qui lui paraît comme une évidence et un besoin pour notre Eglise.

Les pages sur la complémentarité homme-femme et le mystère de la femme dans le projet de Dieu sont denses et parfois abstraites car spéculatives. Il dira qu'elles envisagent la femme dans sa dimension symbolique... Et les pages sur les ministères de la femme dans notre Eglise sont fort stimulantes à la réflexion même si on voudrait l'entendre plus. Car c'est juste ébauché... mais fort heureusement complété de quelques pages en appendice qui vont un peu plus loin, notamment sur le premier de ces deux ministères ici envisagés.

Celui-ci est ce qu'on appelle la virginité consacrée, qui semble d'ailleurs redémarrer très concrètement aujourd'hui dans nos diocèses de France, avec des jeunes femmes qui veulent se donner au Christ, à l'Eglise et à la mission. Une vie consacrée, dans la vie diocésaine plutôt que dans des congrégations religieuses. Une forme de vie n'excluant pas, comme le mentionne notre auteur, des formes possibles de vie fraternelle ou même communautaire. Une vocation, un choix de vie, que notre auteur – c'est là son originalité même s'il développe peu cet aspect là – envisage comme un ministère ! Il y aurait à développer, à travailler. Jusqu'à imaginer ce que cela peut vouloir liturgiquement, car c'est toute la question de la visibilité des ministères qui se pose là dans nos assemblées.

Le second ministère ensuite défendu dans ce livre est celui d'un diaconat féminin, assez peu développé là encore, suggéré comme une piste de travail et de réflexion théologique et pastorale. Par exemple il n'est pas du tout question ici de savoir si ce serait un ministère ordonné (la question un peu complexe de la configuration au Christ) ou institué, même si une des pistes est qu'il serait envisagé non comme un fonction pour des choses à faire d'abord (même si cela en appellerait) mais bien dans une consécration et une maternité spirituelle et ecclésiale à vivre, que ce soit alors dans le choix de la virginité consacrée ou, après une vie de maternité humaine dans le mariage, comme modalité de vie dans le veuvage – ce qui fut le cas dans les premiers siècles de la vie de l'Eglise.

Tout cela est bien intéressant et invite à la réflexion théologique et pastorale. C'est stimulant et passionnant. En tout cas une belle introduction pour qui s'intéresserait à ces questions, une belle invitation à réfléchir et à travailler tant les questions de mystère et vocation de la femme dans le plan de Dieu et dans l'Eglise qu'en terme de ministères et de ce que cela dirait de l'Eglise, des la mission et de Dieu...

--------------

Louis Bouyer, Mystère et ministères de la femme, éditions Ad Solem coll. Théologie, mars 2019, 120 pages (format poche), 14€.

--------------

A propos du diaconat féminin, je me permets de renvoyer à cette triple étude recensée sur ce même blog il y a quelques semaines... par ici... et reprise (un peu modifiée dans le style) sur le site de la revue bruxelloise Vies consacrées dans la rubrique Actualités...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :