Red Joan

Publié le par Christophe Delaigue

 

Ce film actuellement au cinéma est inspiré de faits réels : l'arrestation d'une vieille femme de 80 ans pour trahison de secrets d'Etat. C'est l'histoire de la course à la bombe atomique et d'une jeune femme scientifique visiblement assez brillante qui va se retrouver assistante dans l'équipe anglaise qui est chargée de ce projet. Elle a des amitiés communistes, on va vouloir l'utiliser.

Le film alterne scènes d'interrogatoire et scènes du passé qui remontent à la mémoire de notre vieille femme inoffensive ou qui sont ce que l'enquête à déjà trouvé. Et c'est en fait non seulement une belle histoire d'amour, mais surtout l'histoire d'une jeune femme qui avait compris très vite que cette course à la bombe nucléaire était le risque d'une nouvelle guerre mondiale et qui avait décidé de coopérer avec l'URSS, alors alliée à l'Occident dans sa lutte contre l'Allemagne nazie, pour que tous soient à égalité et que cette arme terrible ne puisse être utilisée autrement qu'en arme de dissuasion.

Comme elle le dira : si on regarde en arrière, n'avait-elle pas raison ? Est-ce un crime de trahison que d'avoir voulu servir la paix ?

C'est intéressant, très bien interprété par Judi Dench entourée notamment de Stephen Campbell Moore (le Pr. Max David) et de Tom Hugues (Léo, l'amant communiste) ; intéressant donc, même si l'alternance d'époque est un peu mécanique et le rythme un peu lent dans la première moitié du film.

La bande annonce...

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :