Henri Nouwen | Prendre soin les uns des autres

Publié le par Christophe Delaigue

Henri Nouwen | Prendre soin les uns des autres

En refermant ce livre, me venaient des visages, des rencontres... Celles et ceux que j'ai rencontrés dans les communautés de l'Arche de Jean Vanier, notamment à Grenoble, celles et ceux qui m'ont été donnés à accompagner et avec qui cheminer quand j'étais aumônier d'hôpital, dans les premières années de mon ministère, et toutes celles et ceux qui ces dernières années ont pris soin de moi, d'une façon ou d'une autre, dans ma propre traversée de la maladie...

Henri Nouwen (1932-1996) a beaucoup réfléchi et surtout vécu cette question du prendre soin et de la compassion. Prêtre il a aussi été éducateur et il a été très marqué par ses années à l'Arche au Canada, véritable lieu et temps de conversion, d'approfondissement spirituel et existentiel. Il a ainsi pu développer une spiritualité du care (comme on dit en anglais), qui n'est pas le cure : le prendre soin, chemin de guérison, qui n'est pas le vouloir guérir médical sur lequel on s'arrête trop vite aujourd'hui oubliant cette première dimension tout aussi importante si ce n'est, justement, première, et en tout cas complémentaire et indispensable .

Le constat d'Henri Nouwen est tout simple : prendre soin les uns des autres nous ouvre à notre humanité profonde. Cette humanité profonde de fils et filles bien-aimés du Père. Prendre soin les uns des autres ce n'est pas soigner, vouloir guérir, c'est accompagner, entendre le cri de l'autre et y entrer avec lui, c'est se laisser toucher au plus profond pour qu'un chemin ensemble soit possible, dans cette écoute de l'autre qui nous permet en même temps d'entendre nos propres peurs et vulnérabilités et mieux les assumer.

Ce petit livre est très beau. Ouvrage posthume c'est en fait une mise ensemble de chapitres d'autres livres dont le point commun est de dessiner cette spiritualité du care, de nous l'offrir, de rassembler ce qui dans l'oeuvre d'Henri Nouwen en traite. Ce n'est donc pas, en fait, un livre d'Henri Nouwen au sens strict. C'est un ensemble de textes d'Henri Nouwen rassemblés pour nous faire entrer dans cette spiritualité du care qu'il a mise en mots. Un très beau travail des éditeurs, car on croit vraiment lire un livre en soi, pas un recueil, et en même temps tout est bien précisé : la démarche est implicitement annoncée dans la préface et expliquée très explicitement dans la postface et au fil des chapitres, au fur et à mesure, nous est précisé en notes quel chapitre de quel livre est ici repris.

Au fil du texte des citations de livres d'Henri Nouwen ayant rapport avec ce qui est développé sont mises en valeur, très belles, permettant que ce livre soit aussi une invitation à méditer sur ce que nous sommes en train de lire ou découvrir de cette spiritualité. Et le tout est accompagné du témoignage de personnes que notre auteur a accompagnées, avec qui il a cheminées, notamment Adam, rencontré à l'Arche, et Anne, une amie devenue paraplégique. Cela rend ce texte encore plus concret, vraiment incarné.

Je ne saurai que trop recommander ces pages aux personnes qui vivent ou cheminent avec des malades, ou avec des personnes vivant l'expérience du handicap ou autres formes de vulnérabilité. Vraiment ce livre peut vous faire du bien et vous aider. De même pour celles et ceux qui travaillent dans le monde du soin et du médical, vous ne perdrez pas votre temps.

--------------

Henri Nouwen, Prendre soin les uns des autres. Une spiritualité du “care”, Salvator, août 2019 (2012), 78 pages, 9€80 (format poche).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :