Aux racines de la liberté (Timothy Radcliffe)

Publié le par Christophe Delaigue

Aux racines de la liberté (Timothy Radcliffe)

Timothy Radcliffe s'est fait connaître comme  Maître de l'Ordre des Prêcheurs, les dominicains, il y a une petite vingtaine d'années maintenant, et notamment par son recueil de textes Je vous appelle amis.

Son dernier livre est du même style, composé de diverses conférences ou autres écrits de circonstance, dans lequel notre auteur continue de poser la question de fond de ses différents ouvrages : comment être chrétien aujourd'hui dans notre monde, et quelle est la Bonne Nouvelle de l'Evangile au coeur de nos questionnements et des paradoxes apparents de la foi ou de celle-ci avec ce que nous vivons ?

Comme toujours le style est alerte, empreint d'humour (tout anglais) et de citations soit de la littérature anglophone (qui nous malheureusement très largement inconnue) soit d'autres auteurs dominicains.

Les différentes contributions de ce livre, assez inégales quant au public auquel elles semblaient s'adresser et dans les thématiques abordées, sont regroupées en trois parties : une première sur le coeur du message de l'Evangile, l'amour, une deuxième sur l'Eglise, et enfin une troisième sur la question de la liberté.

Plusieurs de ces chapitres sont plus particulièrement intéressants, notamment les trois sur l'Eglise, l'un traitant de l'appel à ce que l'Eglise soit pour nous un foyer où il fasse bon vivre (or la crise des abus vient contredire cela ou nous le renvoyer en pleine figure), le suivant ayant trait à la question de l'unité et de la diversité (question oecuménique mais aussi quant aux divers courants de sensibilités dans nos communautés, question qui se pose également de façon nouvelle dans un monde globalisé) et le troisième, fort stimulant, sur la question de l'hospitalité et la fraternité (une lecture spirituelle et ecclésiologique de la scène de l'Hospitalité d'Abraham au chêne de Mambré). 

Dans la première partie je mentionne juste le premier chapitre sur l'amour et plus exactement la question des liens entre Dieu et l'amour, qui ouvre au suivant sur le célibat (avec de belles pages assez stimulantes à la réflexion).

Dans la dernière partie de l'ouvrage j'ai été plus particulièrement intéressé par les pages finales sur la question de la conscience et de la réception d'Amoris Laetitia sur les questions d'accès à l'eucharistie de personnes vivant en nouvelle union. Intéressant (bien qu'un peu rapide). Et notons enfin que le chapitre sur la spiritualité et la prière mérite lui aussi quelqu'attention.

Je crois qu'on ne perd jamais son temps avec ces textes de Timothy Radcliffe même si de livre en livre on peut trouver que le style se fait un peu répétitif ou routinier... Je vous laisse juges !

--------------

Timothy Radcliffe, Aux racines de la liberté. Les paradoxes du christianisme, Cerf, mai 2019, 198 pages, 16€.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :