Demeurer en Son Amour

Publié le par Christophe Delaigue

Demeurer en Son Amour

J'aimerais vivement vous inviter à lire ce livre. Et notamment si vous êtes des chrétiens du diocèse de Grenoble-Vienne. J'ai eu la chance d'en être relecteur et correcteur et, à ce titre là, d'être un peu de l'aventure de ces entretiens qui sortent ces jours chez Parole et Silence.

Je dis bien que ce fut pour moi une chance. Découvrir autrement et avec simplicité et franchise mon évêque. Qui il est, ce qui l'a façonné au fil de son enfance et de ses différents ministères et responsabilités. Combien il est témoin en presque 20 ans d'épiscopat à la fois des changements auxquels se confronte l'Eglise, en sortie de chrétienté, et des grandes questions qui la traversent ou qui traversent notre société.

Souvent, à la lecture et la relecture de ces pages, je me disais : combien j'aimerais que mes frères prêtres mais aussi les membres de nos communautés lisent cela, entendent ce que porte notre évêque, comment il le dit, comment ça l'habite.

Car je trouve que ces entretiens nous le rendent proche. Tout simplement parce qu'il est en vérité et qu’il répond ainsi aux questions qu’on lui pose. Avec simplicité. Mais disant franchement ce qu'il pense et aussi qui il est.

J'ai eu la chance de rédiger la 4ème de couverture. Puisse-t-elle vous donner envie de lire ces pages.

Demeurer en Son Amour

Ce qui pourrait vous faire peur, c'est la longueur, la grosseur du volume. Plus de 400 pages, il faut bien que je le dise... Mais très honnêtement, vu le style entretiens en de nombreux chapitres thématiques, ça se lit très facilement.

Concrètement le livre est composé de 18 chapitres ainsi répartis :

  • Grosso modo 120 pages (6 chapitres) où Mgr de Kerimel partage son histoire, qui il est, de son enfance à ses années d'épiscopat chez nous dans le diocèse de Grenoble-Vienne.
  • Suivent environ 120 autres pages (7 chapitres) sur des questions ecclésiales telles le pape et la collégialité, la liturgie et la réforme de Vatican II (rappelons qu'il est Président de la Commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle et Président, à ce titre, de l'AELF qui édite les textes et livres liturgiques dont le nouveau missel qui est maintenant annoncé pour bientôt), les jeunes, les vocations, prêtres, diacres et vie religieuse, la formation, les dialogues œcuménique et interreligieux, etc. Avec une parole personnelle où notre évêque s'engage et se dévoile, et un ancrage de son propos dans les réalités diocésaines auxquelles il est confronté.
  • Tout cela étant complété de quelques 120 pages encore (4 chapitres) sur des questions sociétales et le rôle ou ce que pense là l'Eglise, ce qu'elle a à dire et pourquoi.
  • Le tout s'achève sur un chapitre plus personnel de notre évêque sur sa vie personnelle et de prière.
  • Plus trois annexes (des textes ou prises de paroles dont il est question au fil des chapitres).

Faites-moi confiance, ça se lit bien, facilement, et c'est intéressant. Ces lignes puissent-elles vous inciter à lire ce volume qui, je trouve, en vaut la peine.

Merci à Gilles-Marie Moreau, passionné de l'histoire de notre diocèse, d'avoir osé cette aventure et à Mgr de Kerimel de s'y être livré.

--------------

Mgr Guy de Kerimel, Demeurer en Son Amour, entretiens avec Gilles-Marie Moreau, Parole et Silence, novembre 2019, 453 pages, 22€.

Publié dans Témoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :