Mon inconnue

Publié le par Christophe Delaigue

 

Je n'avais pas vu ce film quand il est sorti en salles. On m'avait invité à y aller, mais je ne savais trop, la bande annonce me laissait mitigé... J'avais pourtant beaucoup aimé son acteur principal dans un autre film sorti quasiment en même temps, Le chant du loup, assez touchant dans sa performance ou la vérité de son jeu (c'est du moins mon avis). Voyant que ce film d'un tout autre genre était désormais disponible en VOD et ayant un peu de temps ces jours passés, me rappelant l'un ou l'autre me disant d'aller le voir, je me suis dit pourquoi pas.

Et je suis assez touché par cette belle histoire d'amour... et de vie...

François Civil et Joséphine Japy sont Raphaël et Olivia. Ils se rencontrent, ils s'aiment, et ils sont très attachants. Lui devient auteur à succès, elle est pianiste, professeur de piano plus exactement. Et voilà que sa notoriété à lui, grandissante, semble comme les éloigner. Jusqu'à la rupture.

Et là, c'est incompréhensible, il se réveille un matin et n'est plus qu'un jeune prof de français dans un lycée, ils ne sont plus mariés, elle est une grande pianiste, concertiste reconnue. Mais qui ne le reconnaît plus, lui. C'est horrible pour lui, c'est un drame. Et on le comprend bien ! Et son ami Félix (Pierre Lavernhe) le prend pour un fou, évidemment.

C'est un peu comme dans Les Visiteurs, une brèche s'est ouverte dans l'espace-temps. Il faut trouver comment rentrer, comment revenir au réel, ce qui était sa vraie vie. Mais... était-ce le réel ? Il va vouloir la reconquérir, il l'aime et veut le lui prouver...

En fait, il n'est plus lui-même sans elle. Il ne sait plus qui il est. Et leur vie est complètement chamboulée, autre, changée. Lui n'est plus grand chose et le paradoxe c'est qu'elle, elle vit, alors qu’elle semblait se mourir à petit feu.

L'histoire étonnante et touchante de ce jeune homme qui va découvrir ce qu'aimer est réellement, à savoir : vouloir le bonheur de l'autre, et du coup prendre les décisions que cela engendre ; discerner, comprendre quel est le chemin de bonheur de l'autre pour s'effacer derrière celui-ci. Et faire alors l'expérience que là est notre chemin de bonheur commun ?

Pour dire vrai je ne suis pas très fan de ces histoires de brèche dans l'espace-temps, de vie à refaire, etc. Mais franchement, au final j'étais vraiment content d'avoir vu ce film d'Hugo Gélin, en fait bien vu je trouve... Si ça vous tente, vous ne perdez pas grand chose à vous laisser toucher... et à vous laisser interpeler par cette question essentielle : qu'est-ce qu'aimer ?

La bande annonce...

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :