La communion

Publié le par Christophe Delaigue

 

Je suis sorti très heureux d'avoir vu ce film. Très. C'est très beau : très bien joué, très bien filmé, les émotions passent avec force. Et il y a une justesse de ce qui est dit sur la prière et sur le pardon qui est bluffante. Vraiment très réussi.

Nous sommes en Pologne. Daniel – qui doit avoir 20-25 ans, pas plus – vient de purger sa peine et sort du Centre fermé qui l'accueillait. Il doit se rendre à l'autre bout du pays pour sa liberté conditionnelle. Il voudrait être prêtre, le P. Tomas, l'aumônier, lui fait comprendre qu'avec son casier il ne faut même pas y penser...

Et voilà qu'à peine arrivé dans le petit village où il doit rejoindre la menuiserie il se retrouve à endosser le costume, le rôle. Il se fait passer, presque pour voir et pour rire, pour un jeune prêtre, ça prend, il se retrouve enfermé dans son propre jeu, son mensonge. Alors... il y va, il se lance. Et il va toucher les coeurs ! Y compris rejoindre les jeunes. Car il est sincère, il a la foi, il parle et prêche bien. Il va partager les joies et les peines, la vie des gens. Et ils vont y croire ! Mais il va également bousculer ces familles et ce village endeuillés et blessés profondément par la mort accidentelle de 6 jeunes et la haine que tous portent depuis contre le chauffard par qui tout cela arriva...

Franchement c'est très réussi et c'est très beau. On en viendrait presque à se demander pourquoi il faut passer plusieurs années au séminaire, s'il ne suffit pas d'avoir vraiment la foi ?! Mais tout cela est bâti sur un mensonge...  Le film, lui, est inspiré de faits réels ! Bluffant ! Et que je vous recommande ; oui, à voir si ça passe près de chez vous. 

Par contre, dommage que le titre en français ne soit pas fidèle au titre original : Corpus Christi, bien plus juste puisque c'est finalement l'histoire d’une rédemption, celle d'une communauté paroissiale dans laquelle nous sommes plongés, avec ses fêtes, ses messes et autres sacrements ou funérailles, ses non-dits aussi et ses pardons à vivre, etc. La vie de l'Eglise, quoi, l'Eglise “Corps du Christ”... Un Corps souffrant... et dont les membres sont appelés au salut et à la réconciliation...

La bande annonce...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :