Au temps du fleuve Amour

Publié le par Christophe Delaigue

 

Voilà un roman bien dépaysant. Et pour cause, il nous embarque en Sibérie, au rythme des saisons. Celles de l'année, celles de la vie, celles de l'amour.

Car ce fleuve Amour, quel est-il ? Un fleuve en Sibérie, justement, auprès duquel vivent Dimitri et ses amis. Mais c'est aussi celui de l'éveil de leurs sens, ce flot intérieur de l'adolescence qui les embarque dans des contrées inconnues. Celui enfin pour cet Occident qui va se donner à connaître pour eux par un train qui traverse leurs terres, le Transsibérien, d'abord puis surtout par un film et surtout un acteur français, du nom de Belmondo...

Le premier tiers est magnifique, au rythme de la vie en Sibérie, avec de âges d'une grande poésie descriptive. La dernier quart est beau, sur cette amitié et ce qu'elle est devenue. Au milieu, c'est plus long, intéressant mais j'ai dû m'accrocher un peu...

La 4è de couverture dira bien mieux que moi ce que contiennent ces pages, et vous donnera bien mieux que moi envie de vous y plonger – pour moi c'est, je crois, ce qui m'avait poussé à vouloir lire ce roman – :

Les héros de ce livre appartiennent à un autre monde : le pays du grand blanc, au bord du fleuve Amour. Un petit village de Sibérie où l'on est obligé parfois de sortir d'une isba ensevelie sous la neige en creusant un tunnel vers la lumière du jour.

Dans ces lieux de silence, la vie pourrait se confondre avec de simples battements de coeur si chaque mouvement de l'âme n'apportait sa révélation. Alors, le désir naît, de a sensualité des corps comme de la communion avec la nature offerte. L'amour a l'odeur des neiges vierges dans la profondeur de la taïga.

Soudain, tout est bouleversé.

L'Occident fait signe. D'abord un train qui passe, le mythique Transsibérien. Puis un film français, vision d'une existence éblouissante, appel peuplé de grandes actions et de créatures sublimes.

Le vertige d'une autre histoire née sur les rives Amour, aux berges de l'adolescence.

--------------

Andreï Makine, Au temps du fleuve Amour, Seuil, mai 2017, 295 pages, 19€50.

Publié dans Romans et récits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :