La mauvaise réputation

Publié le par Christophe Delaigue

 

Ce film est dur et bouleversant, mais très beau. Il nous raconte la vie d'une famille pakistanaise émigrée en Norvège, et surtout l'histoire de Nisha, une des enfants, âgée de 16 ans. Comme ses amis elle aime et veut faire la fête, elle ment même pour cela. Car dans sa famille ce n'est ni trop la culture ni tellement permis. C'est une fille. Et les femmes restent à la maison. 

Une nuit où elle ressort puis rentre avec un ami, son père va les surprendre. C'est le début d'une descente aux enfers. La famille décide de l'envoyer au Pakistan. Mais sa mauvaise réputation la suivra, et surtout, le fait qu'elle est une femme : elle appartient à sa famille et ne peut vivre comme elle l'entend. D'autant plus si, par elle, sa famille est déshonorée ou le croit.

Jusqu'où un père peut-il oser aller en raison du regard des autres et d'un communautarisme qui ici peut devenir mortifère ? Jusqu'où une famille peut faire porter la faute sur une fille qui voulait juste vivre comme les autres, certes dans une culture tellement éloignée de celle de sa famille ? Jusqu'où peut-on faire porter la honte sur une femme sans même écouter le réel de ce qui s'est passé ? Jusqu'où un homme peut-il en fait s'abaisser pour sauver la face de sa famille et obéir lui aussi aux règles culturelles ?

C'est à la fois dur, bouleversant, et en même temps une très beau film. Sorti en salles en 2018, disponible en VOD et réalisé par Iram Haq, avec Maria Mozhdah dans le rôle principal, tellement bouleversante... et perdue...

La bande annonce...

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :