Le bureau des légendes (série)

Publié le par Christophe Delaigue

 

Il y a quasi 4 ans maintenant, finissant la première saison de cette série d'Eric Rochant, j'en écrivais cela que je vous invite à lire ou relire. Depuis j'ai attendu chaque saison avec une forme d'impatience, une attente qui n'a jamais été déçue. Pour la saison 4, je me suis même refait les trois précédentes, pour me remettre dedans, et pour tenir dans cette attente.

Je viens de finir la cinquième saison. L'ultime ? On semble le dire [*]. J'ai failli re-regarder toutes les autres, car elle était annoncée mais n'arrivait pas, com' réussie ! Je viens donc de la regarder et j'en suis heureux, même si... Je vais y revenir. J'en suis heureux, donc, et j'ai presqu'envie de me refaire l'intégrale, pour me remettre dans les liens, les fausses identités (qu'on appelle « légendes »). On verra... Mais c'est vrai que de toutes les séries que j'ai pu voir ces dernières années ça reste pour moi la meilleure, celle qui m'a le plus tenu et que j'ai attendue...

Dans cette cinquième saison on retrouve évidemment Malotru, alias Paul Lefèbvre, alias Guillaume Debailly. Ce vrai-faux agent double français qui s'est retrouvé à travailler pour les USA, maintenant pour la Russie, mais qui a chaque fois permet à la DGSE de s'infiltrer autrement en plus hauts lieux tout en le récupérant. Matthieu Kassovitz est pour moi toujours aussi convainquant dans ce rôle...

A ses côtés, nous retrouvons Nadia El Mansour, toujours aussi belle, touchante, bouleversante même. Toujours aussi amoureux l'un de l'autre. Leur rencontre, rappelons-le, fut le début de cette longue aventure que nous suivons depuis le premier épisode et qui entraîna quasi tous ces évènements d'espionnage auxquels nous assistons et participons au fil des saisons de cette série. Avec les histoires que j'ai envie de dire connexes des personnages clés qui entourent Malotru : Marie-Jeanne, qui est ici sur le terrain, au Caire, et Raymond, qui avait perdu une jambe dans une opération pour récupéer Malotru et qui est maintenant dans un poste de direction d’opérations, toujours au service du « Bureau des légendes », à la DGSE.

J'ai eu plaisir à voir apparaître un peu Sara Giraudeau (dans le rôle de Marina Loiseau) que nous avions pu suivre dans sa formation puis en Iran ainsi qu'en mission avec des agents du Mossad (Israël) voulant la récupérer. Ici elle a la mission spéciale d'aider et de remettre dans le rang un nouveau personnage, Andréa, très bien interprété par Louis Garrel.

Une belle saison, donc, encore. Même si... J'y viens. Même si les deux derniers épisodes nous laissent un peu sur notre faim [*]. Le neuvième plus exactement, c'est-à-dire l'avant dernier. Je trouve même qu'il vient casser quelque chose... Jusque là tout était très bien construit, bien pensé. Et là, on fait un saut dans le temps de plusieurs mois comme si on n'avait pas su raconter ou mettre en forme ce qui a dû se passer entre temps, comment Malotru a réussi sa mission et peut rentrer, comment l'agent détournée par lui a exécuté ce qui lui était demandé avant d'être exfiltré et de signer sa condamnation. Pourquoi ce gap ?! C'est tellement dommage !

Et pourquoi cette aventure amoureuse du personnage appelé Jonas sur ces deux derniers épisodes ? Qu'est-ce que ça apporte ? Nous redire ce qu'est un « Cheval de Troie » ? Au cas où on aurait oublié ? Poser des pions pour une éventuelle suite, encore, en ouvrant un nouveau tiroir ? 

Ceci dit, la fin du dernier épisode, un peu étonnante peut-être, et venant mettre un point d'orgue à tout ce que nous avons vécu jusque là, au fil des saisons (je ne peux en dire plus, ce serait trop en dire et trop révéler), cette fin, donc, est pas mal vue, je trouve, achevant un cycle tout en nous laissant comme suspendus [*]...

Allez... je m'arrête... Si vous n'avez jamais vu cette série, n'hésitez pas, sauf à vous laisser prendre et vouloir enchainer les saisons ! Et si vous avez vu les premières, et malgré mon même si, allez voir encore celle-là, ça vaut le coup quand même, elle est maintenant disponible sur les plateformes de VOD... Et pour vous donner envie, s'il fallait, allez faire un tour par la bande annonce...

--------------

[*] A propos des deux derniers épisodes... Sont-ils moins convaincants car ils ne sont pas, eux, d'Eric Rochant ? Lisant ci et là quelques lignes sur cette saison, je vois que c'est Jacques Audiard qui a pris le relais de ce final...

Il y a eu des critiques, visiblement, sur le style qu'Audiard donne à cette conclusion de la série (Eric Rochant dit bien que ces épisodes viennent clore l'ensemble), personnellement ce n'est pas forcément cela que je pointe, comme vous avez pu le lire plus haut, c'est ce gap, ce trou, ce saut dans le temps, justement pour clore l'ensemble et ne pas se retrouver dans un rebondissement à traiter qui aurait sans doute appelé quelques épisodes supplémentaires...

Je ne sais pourquoi Eric Rochant a laissé la place et voulait arrêter l'aventure comme réalisateur, restant seulement producteur, mais la clé de ce décalage et de cette fin qui est comme raccourcie est sans doute là...

Ceci dit, est-ce vraiment la fin, on peut se poser la question, et des articles semblent croire en une possible saison 6... Qui en serait alors le réalisateur ? Ceci dit... ne faut-il pas s’avoir finir et s’arrêter ?

Publié dans Séries VOD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :