Le cercle

Publié le par Christophe Delaigue

 

Amateurs de thrillers, c'est encore pour vous ! Et c'est du “lourd” ! Bien mené, bien construit, bien troublant quand on y songe de près. Ne faut-il pas être soi-même un peu “tordu” pour avoir idée de pareils scénarios terrifiants de perversité et de pareils meurtres ?

Nous retrouvons dans cette enquête pleine de suspens et avec son lot de rebondissements le commandant Martin Servaz et sa brigade avec qui nous avions fait connaissance dans Glacé (mais ça peut se lire séparément). Il est comme “hanté” par ce terrible tueur en série suisse, passionné comme lui par la musique de Mahler ; il avait pu s'échapper de ce lieu d’où ça n'aurait pas dû et voilà qu'il semble refaire surface. Est-il lié à ce meurtre que se voit confié Servaz et qui fait ressurgir son propre passé ? Et quels liens entre cette enquête et cette femme avec qui tout commence et qui semble comme emmurée vivante depuis de très longs mois ?

Une histoire dans l'histoire, pour une enquête qui en fait ressurgir une autre. Et qui au final nous laisse sans voix, et même en appétit pour une suite... Le thriller suivant de Bernard Minier, N'éteins pas la lumière ? Je pense qu'on pourrait le savoir assez vite, si je m'y plonge et si j'en fais alors un post' sur ce blog... On verra...

--------------

Bernard Minier, Le cercle, Pocket, novembre 2013 (XO éditions 2012), 788 pages (format poche).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :