No man's land

Publié le par Christophe Delaigue

 

Voilà une série bien intéressante. Il est vrai – autant le dire de suite – que parfois on se demande ci ou là si c'est vraiment plausible, s'il n'y a pas quelque raccourci, mais sinon c'est vraiment bien. Une série bien intéressante, donc, en 8 épisodes qui nous plongent au coeur du conflit en Syrie, entre Daesh et les forces kurdes de libération.

Tout commence en Europe, dans la famille Habert. Nous sommes en 2014 et Antoine (Félix Moati) ne se remet pas du décès de sa soeur Anne dans un attentat au Caire. Jusqu'à être persuadé de l'avoir vue sur une vidéo suite à un attentat en Syrie. Il veut aller sur place vérifier par lui-même. Au cour du conflit...

Une série qui nous immerge dans la soif de vengeance, aux côté d'occidentaux partis rejoindre les combattants de l'un et l'autre bord, pour des raisons que nous allons apprendre à comprendre oui découvrir, en les suivant dans leur lutte mais aussi dans les flash-back de leur histoire passée et de leurs blessures.

Une série qui nous plonge en même temps dans l'univers de l'espionnage et de l'infiltration. Et nous ne serons pas au bout de nos surprises jusqu'à la fin du dernier épisode.

C'est bien mené, même s'il y a mon bémol de début de post, il y a du suspens, et c'est bien joué, bien filmé. Sans parler des paysages qui sont magnifiques, malgré la guerre. C'est très prochainement sur Arte (fin novembre je crois) ou déjà disponible en VOD ; et je trouve que ça vaut le coup.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :